Lycas, j'ai deux mots à te dire

Les Brèves

Actualités, Brèves

Elégances versaillaises (Agnès B habille les Pages du CMBV)

“La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer.” (George Brummell) Le 13 avril dernier, en la cathédrale...

En savoir plus

Actualités, Brèves

Le saviez-vous ? Couperin : quelle adresse ?

Tous les Parisiens connaissent la dernière demeure de Couperin, sise dans un bel hôtel particulier, à l’angle actuel de la rue...

En savoir plus

Actualités, Brèves

Concert de soutien aux enfants d’Ukraine (Opéra Comique, dimanche 20 mars 2022)

  C’est un concert dont on ne se demande pas ce qu’on y joue, ni même qui y joue, mais pourquoi on le fait. Alors, oui,...

En savoir plus

Je sais votre secret

dernieres Publications

La Mort Apprivoisée (Tuma, Biber, Pluto Ensemble, Marnix de Cat, Hathor Consort, Romina Lischka – Ramée)

Animam gementem cano Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704), Requiem in F minor Johann Heinrich...

Elégances versaillaises (Agnès B habille les Pages du CMBV)

“La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer.” (George Brummell) Le 13 avril...

Le Couronnement de Poppée : Venise ou Naples, les manuscrits ennemis ?

  Les amateurs d’opéra le savent bien, chaque version du Couronnement de Poppée est un...

Les Illusions perdues de Xavier Giannolli : une superbe bande originale bien baroquisante

Beaucoup d’amis m’ont demandé ce qu’était le thème si souvent rebâché et...

Théâtre liégeois (Hamal, Motets, Scherzi Musicali, Achten – Musique en Wallonie)

Jean-Noël HAMAL (1709-1778) Motets Astra Coaeli Ite O pompae fallaces Obstupescite gentes Ece...

Noir de fumée (Dialogues, Sainte Colombe, Hersant, Ronald Martin Alonso – Paraty)

« Il s’excusa une … fois auprès d’elles de ce qu’il ne s’entendait...

Le saviez-vous ? Couperin : quelle adresse ?

Tous les Parisiens connaissent la dernière demeure de Couperin, sise dans un bel hôtel...

Vous avez un message (Sonne, sonne, cor de postillon – Ensemble Artifices – Seulétoile)

« Vive le cor de postillon, c’est mon symbole » (S. Kierkegaard) SONNE, SONNE, COR DE...

Les plaisirs ont choisi pour asile ce sejour agreable et tranquille

le Panier de la Muse

CDs & DVDs, Critiques

La Mort Apprivoisée (Tuma, Biber, Pluto Ensemble, Marnix de Cat, Hathor Consort, Romina Lischka – Ramée)

Animam gementem cano Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704), Requiem in F minor Johann Heinrich Schmelzer (c.1620-1680), Sonata IX in G...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Théâtre liégeois (Hamal, Motets, Scherzi Musicali, Achten – Musique en Wallonie)

Jean-Noël HAMAL (1709-1778) Motets Astra Coaeli Ite O pompae fallaces Obstupescite gentes Ece panis angelorum Wei-Lian Huang, soprano...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Noir de fumée (Dialogues, Sainte Colombe, Hersant, Ronald Martin Alonso – Paraty)

« Il s’excusa une … fois auprès d’elles de ce qu’il ne s’entendait guère à parler ; que leur mère, quant à...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Vous avez un message (Sonne, sonne, cor de postillon – Ensemble Artifices – Seulétoile)

« Vive le cor de postillon, c’est mon symbole » (S. Kierkegaard) SONNE, SONNE, COR DE POSTILLON ! ES RUFT DAS POSTHORN! Michel...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Goldberg l’invarié (Sonates en trio, Ludus instrumentalis, Sviridov – Ricercar)

Johann Gottlieb GOLDBERG (1727-1756) Sonate en trio en do majeur (autrefois attribuée à Bach BWV 1037) Sonate en trio en la mineur Sonate...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Etoilé Michelin (Delalande, Symphonies pour les soupers du Roi, Le Poème Harmonique, Dumestre – Château de Versailles)

Michel-Richard DELALANDE (1657-1726) Symphonies pour les Soupers du Roi : Grande Pièce royale, que la Roi demandait souvent Suite en sol...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Que Viva Mexico ! (Vêpres de Saint-Jacques, Nouvelle-Espagne, Vox Cantoris, Caudau – Psalmus)

Vêpres de Saint-Jacques en Nouvelle-Espagne (XVIème– XVIIIème siècles). Francisco Correa de Arauxo (1586-1654), Tiento II, Orgue....

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Gouttes d’eau sur pierres brûlantes (Bernardina, une vie secrète à la Pietà – Seulétoile)

« Puis Vivaldi est arrivé. Il était maigre, nerveux, asthmatique. Assez laid. Il apportait une musique qui nous parlait du dehors, des...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Miroir Vénitien (Reali, Vivaldi, Specchio veneziano, Le Consort – Alpha)

« Car maintenant nous voyons dans un miroir, obscurément, mais alors nous verrons face à face ; maintenant je connais en partie, mais...

En savoir plus

La Terre sous vos pas va devenir plus belle

Regards

Musicologie, Regards

Le Couronnement de Poppée : Venise ou Naples, les manuscrits ennemis ?

  Les amateurs d’opéra le savent bien, chaque version du Couronnement de Poppée est un choix cornélien. Cette partition...

En savoir plus

Cinéma, Regards

Les Illusions perdues de Xavier Giannolli : une superbe bande originale bien baroquisante

Beaucoup d’amis m’ont demandé ce qu’était le thème si souvent rebâché et très baroque qui parsème les différents...

En savoir plus

Histoire, Regards

Tourner casaque : histoire des mousquetaires de Louis XIII à Louis XVI

« Je suis venu à Paris avec quatre écus dans ma poche, et je me serais battu avec quiconque m’aurait dit que je n’étais...

En savoir plus

Musicologie, Regards

De la décadence d’un genre : du ballet de cour au fourre-tout des comédies-ballets, opéras-ballets et actes de ballet

Avec tous ces types de ballets bien français, on ne sait plus trop où donner de la cheville comme de la tête. Il n’est donc pas...

En savoir plus

Musicologie, Regards

Le saviez-vous ? Stabat Mater de Pergolèse, un air de déjà-vu

  Pergolèse. Au même titre que les Quatre Saisons, le moindre adolescent en goguette, peut fredonner « Staaaaabat M-a-ater...

En savoir plus

Musicologie, Regards

Miroir, mon beau miroir : dans quelle pièce du Palazzo Ducale de Mantoue a été créé l’Orfeo ?

Si Colbert craignait que Versailles ne devienne un « monstre en bastiment », le Palais ducal de Mantoue en est indubitablement un....

En savoir plus

Documents d'époque, Regards

« Vis heureux » : Monteverdi, Préface du VIIIè Livre de Madrigaux (1638)

Claudio MONTEVERDI : Préface du VIIIème Livre de Madrigaux (1638) Nous avons beaucoup parlé de l’Orfeo ces derniers temps,...

En savoir plus

Littérature & Beaux-arts, Regards

Chi lo sa ? (P. Barbier, Pour l’amour du baroque – Grasset)

« On le voit, rien n’est simple, rien n’est couru d’avance » Patrick BARBIER Pour l’amour du baroque 368p, Paris, Grasset,...

En savoir plus

JE SENS UN PLAISIR EXTRÊME À REVENIR DANS CES LIEUX

Vagabondages

Que d'appas, d'attraits, et de charmes

Les Escapades de la Muse

Critiques, Expositions & Sorties

La jeune fille et le Cupidon grassouillet (Vermeer, exposition à la Gemäldegalerie de Dresde, septembre 2021 – janvier 2022)

Un nouveau Vermeer ? La Gemäldegalerie Alte Meister de Dresde a annoncé après 2 décalages, qu’elle ouvrira sa très attendue...

Critiques, Expositions & Sorties

Hubert Robert, un peintre visionnaire (Louvre, mars-mai 2016)

C’est l’histoire d’une société qui se regarde et qui doute ! Tel est en effet le trait d’union qui lie entre elles la quasi totalité des cent quarante œuvres de Hubert Robert (1733-1808) qui composèrent cette exposition, la première consacrée au peintre par le Louvre depuis 1933, année du bicentenaire de sa naissance et, mais pouvait on le savoir, celle du début d’un engrenage qui verra vaciller l’Europe. Il n’est sans doute pas non plus un hasard que ce regain d’intérêt pour l’un des peintres majeurs de la seconde moitié du XVIIIème siècle arrive alors que la civilisation occidentale est contestée, violemment remise en cause dans ses fondements idéologiques et son socle de valeurs.

Critiques, Expositions & Sorties

L’Amphithéâtre sanglant, La Lumineuse, Florence Beillacou (20ème Théâtre, Paris – 05/05/2015)

L’âpre saveur de la vie! La formule est mise en exergue du premier chapitre de L’automne du Moyen-âge (1919). Nous ne pouvons que souscrire à la démarche et à la formule à la redécouverte des textes de Jean-Pierre Camus (1584-1652), prédicateur tombé dans l’oubli,…

Critiques, Expositions & Sorties

Rome, creuset des peintres baroques (Petit Palais du 24 février au 24 avril 2015)

Au XVIIe siècle Rome a attiré nombre de peintres venus de l’Europe entière : de la France voisine (on pense en particulier à Claude Gellée, dit Le Lorrain, qui y passa la plus grande partie de son existence) mais aussi d’Europe du Nord, et en particulier des Pays-Bas déchirés par la guerre…

Critiques, Expositions & Sorties

Vermeer sur tatami (National Museum Art Center, Tokyo de février à juin 2015)

L’exposition actuellement présentée au National Museum Art Center de Tokyo réunit 83 œuvres de l’Antiquité au XIXème siècle, autour du thème des scènes de genre. Le sujet fait la part belle à la peinture flamande et hollandaise, mais aussi au XVIIIème…

Critiques, Expositions & Sorties

Confort et ingéniosité (18e, aux sources du design : chefs d’oeuvre du mobilier 1650-1790 – Versailles)

La grande qualité des pièces présentées au Château de Versailles lors des expositions temporaires n’est plus à souligner. A contempler les meubles réunis et le soin apporté à les mettre en valeur pour ce 18e/ Aux sources du design, on a toutefois le sentiment que l’institution s’est une fois encore surpassée. La présentation du grand bureau à cylindre de Louis XV par Oeben et Riesener (1760-1769) est exemplaire à cet égard.

Et quelle importune voix vient troubler mon repos ?

Horizons & Débats

Mes yeux sont éblouis du jour que je revois

Portfolio

Actualités, Horizons & Débats

Eloge de la mollesse

Billet d’humeur L’autre jour, nous écoutions un vieil enregistrement de l’Ottone de Haendel, très british, avec James...

Actualités, Editos, Horizons & Débats

Le réveil de la Muse

Voici exactement 5 ans que notre Muse s’est soudainement endormie. Respirant les effluves d’un irrésistible pavot digne des machinations de la Cybèle d’Atys, bouleversé par les courants impétueux de la vie, notre vaisseau, téméraire esquif, a replié ses voiles, et gagné un havre salvateur.

Actualités, Horizons & Débats

Le latin : à la jésuite ou à la française ?

Dans le cadre de notre débat sur la prononciation dite restituée, abordons, après le cas du français et de l’anglais la noble langue des Romains et de l’Eglise…

Nous avons là affaire à un autre problème puisque le latin est une langue morte (sauf au Vatican, et encore). Diverses prononciations s’affrontent telles latin à la française, latin jésuite, latin classique. L’habitude est de prononcer le latin à la jésuite (latin d’Eglise) dans les enregistrements d’œuvres religieuses et sacrées. 

Close