Vagabondages

Où le Commentateur, las d’écrire, se délaissera de sa réserve et de son sérieux et se contentera, avec l’habile complicité de son Lecteur étonné, de laisser son imagination féconde prendre la Plume avec les conséquences inattendues que l’on découvrira.

Patrimoine, Vagabondages

Le Musée du Grand Siècle devrait ouvrir ses portes en 2025

L’Antiquité avait Saint-Germain en Laye, le Moyen-Age Cluny, la Renaissance Ecouen, le XIXème Orsay. Il était donc temps que le Grand Siècle trouve son petit nid. 

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Un voile révélateur (Cappella Sansevero, Naples)

Le Cristo Velato, comme la plupart des œuvres qui composent le foisonnant décor de la chapelle San Severo, auquel nous devons compter outre La Pudeur de Corradini, la fresque de la voûte La Gloire du Paradis de Francesco Maria Russo (1749) ou encore une belle Piéta anonyme, est une commande de Raimondo di Sangro, VIIème prince de San Severo et évergète propriétaire des lieux en ce milieu du XVIIIème siècle.

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Philip K. Dick et John Dowland : improbable rencontre

On ne placera pas cette nodule dans la rubrique consacrée à la Littérature, la Vraie, la Grande avec un grand L, celle où Monsieur de Saint-Simon côtoie Racine, et où Crébillon passe déjà pour un dramaturge passable à la recherche du spectaculaire. Mais comment résister au plaisir de partager avec vous, ô lecteurs, une rencontre du 3ème type des plus inattendues. Celle qui figure dans un conte dystopique du maître du roman de science-fiction Philip K. Dick.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le bois soleil (Vinsobres, Drôme provençale)

Il existe dans la Drôme un petit village célèbre pour ses croquets (des biscuits durs) et pour sa vigne. Après la révocation de l’Edit de Nantes, la petite église dite d’en haut devient trop petite face à l’afflux de réformés convertis. On n’en construit donc une nouvelle dès 1685 au centre du village, aux frais des nouveaux convertis… Mais entrons dans cet édifice simple et vaste. Dès le portail franchi, on se trouve face a un remarquable lustre de bois de tilleul doré XVIIème siècle.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

Tourte à la pistache (1651)

François Pierre La Varenne fut le cuisinier du marquis d’Uxelles et publié ce monument gastronomique qu’est le Cuisinier françois de 1651, caverne des recettes du temps.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

Merci pour le chocolat

Le chocolat était certes connu en Espagne depuis les conquistadores, mais il faut attendre 1615 et les noces de Louis XIII et d’Anne d’Autriche à Bayonne pour qu’il ne soit introduit en France. Louis XV en fut grand amateur…

En savoir plus

Curiosa, Vagabondages

Qui aime bien châtie bien

Qui croirait que ce châtiment d’enfant, reçu à huit ans par la main d’une fille de trente, a décidé de mes goûts, de mes désirs, de mes passions, de moi pour le reste de ma vie, et cela précisément dans le sens contraire à ce qui devait s’ensuivre naturellement ?

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Les Jardins de Bomarzo

La narration des pérégrinations italiennes est un genre en soit, qui du Journal de Voyage de Michel de Montaigne (1581) au magnifique Voyage du Condottiere d’André Suares (1932) donna une longue suite de pages cultivées et brillantes, ou plus tristement cultivées, ennuyeuses et antisémites, à l’exemple des Sensations d’Italie de Paul Bourget (1891). Si les XVIIIe et XIXe siècles constituent un âge d’or des récits sur ce passage obligé de la noblesse et de la bourgeoisie européenne, il semble qu’aucun de ces auteurs ne décrive le joyau sculptural et le défi à la raison constitué par les jardins de Bomarzo.

En savoir plus

Causeries

“Croisons les mots sur la plage”

Vous voici en vacances, à maudire l’équipe de la Muse, qui, les doigts de pied en éventail, refuse de s’adonner à son devoir de plume. Une autre revue musicale généraliste lue et relue vous sert à chasser les insectes nuisibles, un numéro multicolore de Voizou a été découpé par votre fils pour faire des ombres chinoises, le Festival duquel vous êtes un fidèle (alors qu’il n’était pas encore aussi couru et médiatisé que de nos jours) n’arrive qu’à la fin du mois, votre discothèque de référence soigneusement triée est restée dans ses étagères de merisier – sur mesure – dans votre loft.

En savoir plus

Causeries

Drame à l’Opéra

L’autre jour, en lisant un article à l’expression affligeante et à la syntaxe maladroite sur un support de grande audience que nous ne dénoncerons pas, nous nous sommes pris à sourire en songeant à demi-sourire que son auteur n’aurait pas passé la partie junior de la fameuse dictée des Dicos d’Or, hélas remisée depuis 2005.

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Cracovie, foyer culturel de la Pologne

Nous vous le contions déjà en 2011, à l’occasion d’une édition précédente, Cracovie est l’une des plus anciennes cités d’Europe dont l’histoire est perceptible au fil des promenades le long des rues Grodzka ou Kanonicza. Son patrimoine artistique, la richesse de ses musées émerveillent.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages, Voyages

Sous les ors et décors de la IIIe République

Avant la mise en place de grands rideaux de soie rouge qui parachèveront de donner toute sa majesté au lieu, l’Opéra comique dévoilait au public son Foyer restauré à l’occasion de la première de David et Jonathas, le 14 janvier dernier.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages, Voyages

L'Opéra Garnier : Maison hantée par la Musique & les Arts

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le Palais Garnier – du nom de son génial architecte – ne laisse personne indifférent depuis son inauguration en 1867i. Ce n’est pas sans raisons si ce lieu fascinant et mystérieux, dont aucune partie ne fut laissée au hasard, fut un formidable décor pour le Fantôme du roman de Gaston Leroux. Conçu comme le Temple national de la Musique et de la Danse, ce monument imposant, offrant à la vue des Parisiens et des touristes quantité de dorures et d’ornementations, marque un tournant dans l’histoire de l’architecture et du décor français…

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Les Lieux du Baroque : ici et ailleurs, mais toujours en musique

Vous y passez vos nuits, parfois à l’insu de votre entourage, dissimulant presque honteusement cette passion secrète, jouissant des rituels de chaque maison. Vous les arpentez, en traversez le hall souvent d’un pas pressé, vous précipitant au parterre, testant la résistance des ressorts, le confort des velours, la promiscuité trouble du voisin qui bat la mesure avec enthousiasme. A peine avez-vous eu le temps de contempler les lustres et les stucs que la pénombre survient.

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’optimisation de votre système haute-fidélité (sans jamais oser le demander)

Combien de mélomanes n’ont pas été surpris, invités chez des amis atteints du même virus, de déguster des enregistrements rares dans la quiétude d’un confortable canapé tous droits sortis d’une sorte d’infâme chaîne stéréo (entendez par là un système audio d’une qualité médiocre, parfois camouflée sous le design chromé le plus splendide voire le plus coûteux) ?

En savoir plus

Causeries

Les 10 bonnes résolutions d’un anti-baroqueux

1/ Arrêter de jouer faux en prétendant qu’il s’agit d’un superbe son grainé d’époque avec des problèmes d’intonation authentiques qui en font toute la saveur d’un whisky 278 ans d’âge. 2/ Ne pas étaler sa science musicologique en jouant sur des violones, des sakbout, des viols de jambes, des luttes, des mini-guitares et autres instruments arriérés alors même que les forces du Progrès et la marche de l’Histoire ont su produire des successeurs aux possibilités infiniment plus audacieuses tel le synthétiseur.

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Les 10 bonnes résolutions d’un baroqueux

1/ Arrêter de mettre des grands motets de Lully au réveil, ou faire vaillamment face à une procédure de divorce. 2/ Ne pas systématiquement prendre une coupe de champagne aux entractes des concerts en critiquant le ténor pour son vibrato trop prononcé ; lui trouver d’autres défauts le cas échéant, un timbre pincé par exemple.

En savoir plus

Causeries

Dictionnaire musical baroque des idées reçues

Clavecin : Chevalet pour un tableau champêtre en forme de trapèze irrégulier. Viole : Ne se dit point.

En savoir plus

Causeries

• 2 Comments

Détours de mélomane – Chapitre 2

Le Financier monta dans le wagon de tête, les yeux encore rougis par une nuit de sommeil abrégée. Il tendit machinalement son billet à une hôtesse impeccablement ennuyée, chercha machinalement son large siège, fit tomber sa masse grise sur les coussinets ocres et le repose-tête suffocant. Il refusa brutalement un café tiède, fit semblant de se plonger dans un journal économique anglo-saxon au format trop large et aux pages qui crissent, débordant sur le visage émacié de son voisin somnolent…

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Détours de mélomane – Prologue

L’attachée de presse du Festival de M**** était aux anges. Appuyée à un pilastre corinthien contre lequel les agressions du temps s’étaient révélées aussi ravageuses que la baguette de Karl Hechter chez Bach, elle laissait échapper de temps à autre des soupirs d’aise, étrangement déversés à contre-mesure. Car ce n’était pas la sublime musique du Couronnement de Poppée dans la mise en scène controversée de David Carlen qui propulsait Isabelle de Lambeaux dans cet état de contentement…

En savoir plus
Close