Étiquette : Muse : argent

CDs & DVDs, Critiques

Grain de sel (Mara, Grauel, Hertel, Abel, Concertos pour violoncelle – Choï, Ensemble Diderot, Prahmsoler – Audax)

Concertos pour violoncelle du Nord de l’Allemagne Ignac Frantisek Mara (1709-1783) Concerto en Do majeur Markus Heinrich Grauel (vers...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le clan des siciliens (Storace, In modo pastorale, Mankar-Bennis – L’Encelade)

Bernardo STORACE (circa 1637 – c. 1707) « In modo pastorale » Pastorale, Caprioco sopra Ruggiero, Ciaccona, Recercar, Bergamasca...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Menus Plaisirs (L’Aimable, une journée avec Louis XV, Céline Frisch)

« L’Aimable, une journée avec Louis XV » François COUPERIN: Le Réveil-Matin, Le Gazouillement, Le Rossignol-en-Amour, Les...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

La Mort Apprivoisée (Tuma, Biber, Pluto Ensemble, Marnix de Cat, Hathor Consort, Romina Lischka – Ramée)

Animam gementem cano Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704), Requiem in F minor Johann Heinrich Schmelzer (c.1620-1680), Sonata IX in G...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Vous avez un message (Sonne, sonne, cor de postillon – Ensemble Artifices – Seulétoile)

« Vive le cor de postillon, c’est mon symbole » (S. Kierkegaard) SONNE, SONNE, COR DE POSTILLON ! ES RUFT DAS POSTHORN! Michel...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Que Viva Mexico ! (Vêpres de Saint-Jacques, Nouvelle-Espagne, Vox Cantoris, Caudau – Psalmus)

Vêpres de Saint-Jacques en Nouvelle-Espagne (XVIème– XVIIIème siècles). Francisco Correa de Arauxo (1586-1654), Tiento II, Orgue....

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Gouttes d’eau sur pierres brûlantes (Bernardina, une vie secrète à la Pietà – Seulétoile)

« Puis Vivaldi est arrivé. Il était maigre, nerveux, asthmatique. Assez laid. Il apportait une musique qui nous parlait du dehors, des...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Mozart, quand jeunesse ne lasse (Orchestre du Jour, Piérot, Zylberajch – Sonanero)

« Mozart à 20 ans » Concerto di violino (KV 219) en la majeur (décembre 1775) Concerto per il clavicembalo (KV 271) en mi bémol...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Larguez les amare (Stradella, Amare e fingere, Mare Nostrum, De Carlo – Arcana)

Alessandro STRADELLA (1643-1682) Amare e fingere (feindre en aimant) opéra en 3 actes sur un livret de Filippo Apolloni Artabano, Fileno :...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Joie ! Joli Jéliote (Reinoud Van Mechelen, A Nocte Temporis – Alpha)

« Jéliote, haute-contre de Rameau » Jean-Philippe Rameau (1683-1764) Hippolyte et Aricie, RCT 43 Ouverture Air Plaisirs, doux...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le Créateur (Pierre Robert, Grands Motets, Concerto Soave, Les Pages et les Chantres du CMBV, Schneebeli – Château de Versailles Spectacles)

Pierre Robert (c. 1622/25 – 1699) : Grands Motets sur le Cantique des Cantiques : Veniat dilectus meus, Ego flos campi, Nolite me...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Tout finit en chansons (« Vous avez dit brunettes? », Les Kapsber’Girls – Alpha)

« Vous avez dit brunettes ? » Brunetes ou petits airs tendres : « Colin disoit à sa bergere », « Sur cette charmante rive »,...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Suiveurs de Lully (Muffat, Fisher, Telemann, El Gran Teatro del Mundo – Ambronay)

Les suiveurs de Lully en Allemagne Georg Muffat : Sonate n°2 en sol mineur (extraite de l’Armonico Tributo) Johann Caspar Ferdinand...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Coup de Ballet (Lully, Ballet Royal de la Naissance de Vénus, Les Talens Lyriques, Rousset – Aparté)

Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687) Ballet royal de la Naissance de Vénus  Dessus : Deborah Cachet, Bénédicte Tauran Bas-dessus :...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Redécouverte (Montigny, Grands motets, Ensemble Antiphona, Muleika – Paraty)

Joseph Valette de Montigny (1665 – 1738) Grands motets Surge propera Salvum me fac Deus Eva Tamisier, Coline Bouton (dessus) David...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Stradella, Il Trespolo tutore, Mare Nostrum, De Carlo – Arcana)

Antonio Alessandro Boncompagno Stradella (dit Alessandro Stradella)Il trespolo Tutorecomédie en 3 actes sur un livret de Giovanni...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Ecoutez donc, ô peuples (Bach, Soli Deo Gloria, Collegium Vocale Gent, Pierlot – Mirare)

Dieu seul la Gloire, à la gloire de Dieu, pour la seule gloire de Dieu… Soli Deo Gloria est une expression tirée de la Vulgate (1 Tim. 1, 17 et Jude 1, 25) et qui servit de signature ou d’apostille à Bach ou encore Haendel en fin de leurs partitions. On trouve ainsi des « SDG » sur de multiples partitions autographes de cantates de Bach, si bien que John Eliot Gardiner baptisa ainsi son label. Sous ce beau titre, Philippe Pierlot nous offre sa lecture de 2 cantates de Bach : la fameuse BWV21 « Ich hatte viel Bekümmernis », et la BWV76 « Die Himmel erzählen die Ehre Gottes ».

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le pari d’Hidalgo ! (Música para el Rey Planeta, Recasens, La Grande Chapelle – Lauda)

Le présent disque rend donc un hommage aussi salvateur que mérité non seulement à Juan Hidalgo, mais à tout un pan de la musique espagnole, qui, sans doute du fait d’un centralisme assez exacerbé de la cour madrilène sera moins poreux aux influences extérieures, mais se diffusera également moins à travers l’Europe, bien moins que les musiques italiennes et allemandes où la petitesse des cours et les rivalités de leurs évergètes favorisent la circulations des compositeurs et des formes musicales.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

La trilogie berlinoise (The Berlin Album, Pramsohler, Ensemble Diderot – Audax)

Johannes Pramsohler et ses fidèles, à qui l’on doit l’exhumation méthodique de répertoires rares, ont décidé de s’aventurer sur des terres encore plus inconnues, vers l’Est et la lointaine Germanie, au royaume de Prusse. Poursuivant leur tour d’Europe de la sonate en trio après Dresde, Paris puis Londres, l’ensemble Diderot aborde Berlin ou plutôt Potsdam, et avance dans le siècle des Lumières par rapport à ses opus précédents.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Telemann formidable ! (Suites & concertos, La Simphonie du Marais, Hugo Reyne)

Ce n’est pas le moindre des mérites de Hugo Reyne et de la Simphonie du Marais que d’avoir su composer un programme élégant, avant tout plaisant, tout en invitant le mélomane curieux à (re)découvrir que Telemann puise aux racines de la musique traditionnelle, au folklore régional entendu dans toute la noblesse du terme, pour en magnifier les accents et les rythmes et les insuffler dans compositions pleines de rythme, d’allant et de fraîcheur.

En savoir plus
Close