CDs & DVDs, Critiques

Le duel des versions : Francesca Caccini, La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina (Van Nevel / Sartori / Tozzi)

Etonnante vitalité discographique, et difficulté, en cette ère raffolant des intégrales et raretés, de réellement parler d’inédits. Pourtant l’œuvre est à la fois importante sur le plan musicologique, complexe à restituer en raison du matériau lacunaire, et tout simplement vocalement et dramatiquement belle. L’œuvre ? Un de ces proto-opéras : 1625, quelques années après l’Orfeo montéverdien, à Rome, la fille de Giulio Caccini, soprano virtuose et compositrice, commet cette Libération de Roger, inspirée du Tasse. Une œuvre foisonnante, encore expérimentale, entre les intermezzi de la Renaissance, et la forme opératique en devenir

En savoir plus

Actualités, Brèves

Ce jour-là : 13 Avril. Mais non ? Messie !

On nous pardonnera le jeu de mot douteux et la langue pendue. Faut-il se réjouir de ce 13 avril 1742 ? Voyons cela en allant flâner vers...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le voyage fantastique (Buxtehude, Sonates, Les Timbres – Flora)

Dietrich BUXTEHUDE (c. 1637 – 1707)Sonate a doi, violine & viola da gamba con cembalo opus 1 et 2 Ensemble Les Timbres :Yoko...

En savoir plus

Une

Un an presque

  “Mais une question lui vint ensuite à l’esprit : et si tout était une erreur ?” (Dino Buzzati, Le Désert des...

En savoir plus

Littérature & Beaux-arts

La Jeune Fille et la Mère (Tiziano Scarpa, Stabat Mater)

  Tiziano SCARPA (né en 1963) Stabat Mater, 2008. Prix Strega 2009. Parution française : Christian Bourgois Editeur, 2011. 130 pages....

En savoir plus

Actualités, Brèves

Tragique disparition de François Grenier, claveciniste

“Tristes apprêts, pâles flambeaux Jour plus affreux que les ténèbres Astres lugubres des tombeaux” C’est avec une...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Du bout des doigts (Weiss, Pièces de luth, Diego Salamanca – Seuletoile)

Voici la première incursion discographique en solo pour le luthiste Diego Salamanca, dont le nom est familier aux mélomanes fans de l’Ensemble Pygmalion ou Correspondance. Et l’artiste, également passionné de photographie, a décidé d’enregistrer entre les vieilles pierres du donjon de Vez (Oise), entre froidure médiévale et art résolument moderne…

En savoir plus

Actualités, Brèves

Daphnis & Alcimadure de Mondonville : Les Passions ressuscitent bientôt un opéra en occitan

Le chef et flûtiste Jean-Marc Andrieu, directeur musical des Passions, travaille depuis de longues années à la résurrection du seul opéra baroque… en occitan, l’unique Daphnis & Alcimadure de Joseph Cassanéa de Mondonville (1711-1772). Cette “pastorale languedocienne en un Prologue et 3 actes” (la structure similaire à Titon et l’Aurore d’un an sa devancière et qui vient d’être donnée à l’Opéra Comique), fut à la fois écrite et composée par le compositeur, en s’inspirant de la fable de La Fontaine.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Entre ciel et terre (Hollandse Fragmenten – Diskantores, Berentsen – Muso)

Hollandse Fragmenten (Les Fragments Hollandais) Musique polyphonique néerlandaise du Moyen-Age Martinus Fabri – Eer ende lof Anonyme –...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Version redux (Gretry, L’Amant Jaloux, Notturna, Palametta – ATMA)

Ce qui frappe d’emblée, c’est le changement de climat et de caractère que la transcription confère à l’œuvre. D’une part, la réduction en effectifs s’accompagne d’une réduction en longueur, puisque les scènes parlées sont escamotées, et que les airs sont plus ramassés, afin d’éviter les redites entre orchestre et voix.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Des meubles et des bateaux (Réouverture prochaine de l’Hôtel de la Marine)

Nous en parlerons plus en détail quand nous l’aurons visité, bien entendu, mais réjouissons-nous de la réouverture prochaine de...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“J’avais un maître, les ombres l’ont emporté” (Etienne Richard, Professeur du Roy Soleil, Armangaud – L’Encelade)

Le pari de Fabien Armangaud a été de rassembler un ensemble de pièces de cet entre-deux du clavecin Grand Siècle, entre l’écrasante présence de Louis Couperin, et les effusions de son neveu François Couperin le Grand qu’une pièce tendre et affectueuse de Chabanceau de la Barre évoque irrésistiblement. Pléthore d’inconnus, et plaisir de la découverte, regroupée en suites en fonction des tonalités.

En savoir plus

Actualités, Editos

Puissamment ancré dans son impuissance

Mars. Et ça repart ? Et bien non, le Dieu de la Guerre ne foudroie guère, et l’on ne voit que le chemin qui poudroie et...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Rameau courtise et Dardanus iphise (Ensemble Pygmalion, Pichon – Phi)

A 56 ans, après avoir mûri longuement son versant de compositeur de tragédie lyrique (il a attendu ses cinquante ans pour composer Hyppolyte et Aricie en 1733), sait mettre en œuvre ses préceptes sur l’harmonie, mettant en valeur ses solistes dans des dialogues emprunts de tensions dramatiques auxquels viennent faire écho des chœurs puissants et quelques emballements orchestraux trop brefs, encore rehaussés de roulements de tambours promptes à faire vaciller les cœurs les plus accrochés.

En savoir plus

Littérature & Beaux-arts, Regards

La chant des anges : du motet flamand chez le Caravage

Dans le magnifique Palais Doria Pamphili, à Rome, parmi les corridors de merveilles (accompagnées d’un commentaire...

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le saviez-vous ? Un petit bout de Versailles caché dans l’arc du Carrousel du Louvre

Alors que le Louvre fait appel au mécénat pour restaurer l’Arc de Triomphe de Carrousel qui fait bien piètre figure et crie la misère des ans et de l’incurie, et ouvre ses trois baies sur un palais disparu, une épopée impériale tragique et le souvenir d’une Antiquité virant au bas-Empire (l’arc de Constantin). Un petit détail intéressera nos lecteurs : il y a du Versailles dans cet art de triomphe là. 

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

A Madame… (Divertissement pour Adélaïde, Baumont, Chauvin – Aparté)

« Adélaïde vous êtes belle, mes yeux sont fixés sur la mouche, Adélaïde qui m’ensorcelle, mouche si près de la bouche ». Mélomane lecteur, ôtez-vous l’herculéenne mission de retrouver cette citation dans l’intégrale des œuvres de Saint-Simon, elle n’y figure pas ! J’entends d’ici les déçus trouvant qu’une telle abstraction poétique et une si riche versification auraient encore rehaussées la gloire des écrits du Duc et Pair de France.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Stradella, Il Trespolo tutore, Mare Nostrum, De Carlo – Arcana)

Antonio Alessandro Boncompagno Stradella (dit Alessandro Stradella)Il trespolo Tutorecomédie en 3 actes sur un livret de Giovanni...

En savoir plus

Actualités, Editos

L’attente.

En attendant de refaire surface. Nous voici toujours à l’heure immobile, cloîtrés dans la nuit culturelle, privés de sortie comme de dessert tels des bambins coupables. Dehors, les rideaux de fer s’abattent à sexte, et le monde merveilleux du spectacle n’est plus l’image flageolante des ors et des baignoires tapissées de velours vénitien.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Une Coupole XVIIIème

Election de Chantal Thomas au douzième fauteuil de l’Académie Française   Saluons en ces pages l’élection le 28 janvier...

En savoir plus
Close