Étiquette : récital

Concerts, Critiques

“Aspirer à la liberté !” (Haendel, Récital Karina Gauvin – Salle Gaveau, 14/01/15)

Le 14 janvier dernier, lors d’une soirée consacrée à Haendel, le public parisien écoutait la soprano québécoise Karina Gauvin, et découvrait un nouvel ensemble de musique baroque, le Concert de la Loge Olympique, fondé par Julien Chauvin, issu du Cercle de l’Harmonie (co-fondé avec Jérémie Rhorer) dont voici le concert inaugural…

En savoir plus

Concerts, Critiques

Triomphe de l’art : Julia Lezhneva, Il Pomo d’Oro (Théâtre des Champs Elysées, Paris, 15 /11/2014)

Il y avait longtemps que je n’avais pas entendu une telle pureté dans le son d’un violon me suis-je dit alors que s’élevaient les premières notes du Concerto pour violon en si bémol majeur de Telemann. Dirigé par Dmitry Sinkovsky, également premier violon, l’attaque du concerto était précise et nette et la technique parfaitement maitrisée.

En savoir plus

Concerts, Critiques

Friandises baroques d’entre Saône et Rhône (Haendel – Sabata, Onofri, Opéra de Lyon – 18/05/2014)

Lyon est un des hauts lieux de la gastronomie en France, et les touristes étrangers ne s’y trompent pas, qui se pressent en masse dans la capitale des Gaules, seconde métropole touristique française après Paris. Ce dimanche-là un fort vent rafraîchissait les ardeurs d’un écrasant soleil printanier, et les célèbres chocolatiers de la ville avaient fermé leurs devantures.

En savoir plus

Concerts, Critiques

Le Capitole s’enflamme pour la sublime Joyce di Donato en souveraine absolue

Et si Joyce Di Donato était devenue la plus grande diva ? Si vraiment elle brillait bien au-dessus de ses consœurs mezzo et même soprano ? Le CD Drama Queens (Virgin Classics) nous avait enchanté et nous l’ avions écrit. Impossible de réécrire tout le bien que nous pensons de cette technique souveraine,…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Là mi dirai di sì”

Airs de concert, d’opéras, duos, musique religieuse : visiblement Danielle De Niese a souhaité nous livrer à travers ce récital un panorama assez complet de la création vocale du divin Mozart. D’emblée, disons que le plaisir des oreilles est au rendez-vous, et le résultat convaincant malgré d’inévitables nuances.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“L’art d’utiliser le feu”

Voici une période faste pour les vivaldiens, puisqu’après le magnifique récital de Magdalena Kozena (Archiv), vient celui de Vivica Genaux, à l’interprétation plus extravertie et (encore plus) spectaculaire. Depuis Prométhée, le feu a obsédé l’imaginaire humain, un élément incontrôlable, fougueux, irascible mais réconfortant et beau.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une exploration magistrale des opéras du Prêtre Roux

Compositeur prolifique d’œuvres instrumentales, Antonio Vivaldi se flattait également (sans doute avec un peu d’exagération…) d’avoir écrit près d’une centaine d’opéras ! Moins d’une trentaine nous sont parvenus au moins partiellement, et comme il était d’usage à l’époque les productions nouvelles étaient parfois des compilations ou de simples remaniements d’œuvres antérieures.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Triste désert qui nous perce jusques au fond du cœur

Le point de départ de ce programme, déjà donné en concert par l’ensemble Les Meslanges, notamment au Festival Musiques à la Chabotterie, pourrait être tout à fait intéressant : tenter de restituer en musique l’ambiance des salons des courtisanes et précieuses du dix-septième siècle.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Rendez-moi Ledroit

Avec ce CD s’achève la réédition des enregistrements d’Henri Ledroit chez Ricercar, et cette critique est presque inutile, car elle ne sera pas lue. En effet, les admirateurs du regretté contre-ténor se jetteront sur cette nouvelle parution – à moins qu’ils ne possèdent déjà ces pièces dans d’autres anciennes éditions – sans se poser plus d’interrogations.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Les fruits de la Passion

Après un premier volume consacré aux héroïnes d’opéras de Lully à Gluck (Virgin, 2006), encadré par les deux Armide, Véronique Gens revient nous proposer ses tragédiennes dans un nouveau programme consacré à la période suivante : de Rameau à Berlioz. Dès l’abord, on peut s’interroger sur la pertinence de relier Rameau à Berlioz, quand celui-ci renvoie plus volontiers à Gluck.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Airs de Porpora

Avec une approche plus sobre mais tout aussi fantastique que celle du récent opus de Cécilia Bartoli que nous venons également de chroniquer (Decca), Karina Gauvin accompagnée par Alan Curtis et Il Complesso Barroco explorent le génie endormi de Nicola Porpora.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Il semble que Terradellas a toujours écrit pour des interprètes habiles”

Il semble que Terradellas a toujours écrit pour des interprètes habiles ; ses airs ne sont jamais faciles et triviaux pour plaire au chanteur. Charles Burney, le mélomane nomade qualifiait ainsi le style raffiné et mesuré du maitre catalan. L’année 2009 aura été bénéfique pour la mémoire de Domènec Terradellas…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

"Flammende Rose"

Voici l’un de ces disques auxquels on ne s’attend guère, et qui déclenchent chez le critique blasé un sentiment de devoir à accomplir lorsqu’il pose la galette sur son lecteur : un live avec les risques que cela comporte, une jaquette austère, un contre-ténor peu connu, un ensemble tout aussi mystérieux pour les airs allemands de Haendel prévus à l’origine pour une soprano.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

"Nella pupille tue folgora il lume", Almirena (dedans tes yeux rayonne la clarté)

L’on serait presque enclin à soupirer devant un énième récital d’airs de Haendel, à la jaquette légèrement Andy Wahrolisée. Certes, la distribution en est alléchante, avec deux grandes dames du baroque que le livret encense sans mesure, mais l’on se dit tout de même que ces florilèges démembrant les airs des opéras sont autant de carottages géologiques d’un massif autrement plus intéressant.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une basse au royaume du baroque

Dans un univers vocal où les contre-ténors disputent la vedette aux sopranos à coup d’aigus flamboyants, quelle place reste-t-il pour les basses baroques ? L’enregistrement de Lorenzo Regazzo vient nous rappeler avec brio que les airs pour basse du répertoire haendélien, s’ils ne sont pas les plus connus, illustrent tout aussi bien l’art virtuose du Cher Saxon.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Savoir prendre de la Otter

Nous avouons compter parmi les inconditionnels d’Anne Sofie von Otter. Tout était ici réuni pour notre plaisir, la sublime musique du Kantor, la voix de caméléon d’Anne Sofie, la légèreté aérienne et piquante du Concerto Copenhagen… Et malgré l’indéniable qualité du résultat, voilà un enregistrement qu’on ne parvient pas à adopter, qu’on ne s’approprie pas vraiment, et qu’on hésite à qualifier de demi-succès.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

La beauté, source de vie

Il canto d’Orfeo nous mène aux sources du baroque, aux sources de l’opéra. La voix que cet enregistrement nous fait entendre est celle qui chante les amours perdus, mais qui ne meurt jamais, tant que la lyre vibre à l’unisson du monde… Mais si la lyre devenait muette qu’adviendrait-il ?

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

La flûte de Céladon

Après un premier volume consacré aux brunettes et contredanses du XVIIIe siècle (À l’ombre d’un ormeau, Alpha 115), Les Musiciens de Saint-Julien s’attaquent dans ce nouvel opus à la musique gravitant autour de l’univers pastorale : flûte et musette jouées par François Lazarevitch sont à l’honneur avec les grands noms du répertoire baroque instrumental français

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Du sacrifice à la résurrection.”

Chaque siècle comporte des phénomènes qui nous échappent et nous fascinent. Le XVIème siècle et sa Renaissance antiquisante, le XVIIème et les dorures versaillaises, le XVIIIème est absolument castrat.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Un Hamburger qui se déguste

Bernhard et Herwich sont pour nous deux parfaits inconnus, et cet opus original consacré à la musique religieuse et instrumentale vers 1652 risque hélas fort de passer inaperçu dans les bacs des disquaires…

En savoir plus
Close