Étiquette : Jaroussky

CDs & DVDs, Critiques

Le sapin de la Muse : notre sélection et nos trouvailles pour Noël

Noël, noël. Des cris de joie populaire ponctuant l’ouverture des portes de la Basilique de Reims lors d’un sacre à la...

Lire la suite

Concerts, Critiques

Se faire la malle (Forgotten arias, Jaroussky, Concert de la Loge, Chauvin – Théâtre des Champs Elysées, 26 novembre 2023)

  Forgotten arias Johann Adolf Hasse : Sinfonia, « Ma che vi fece… Sperai vicino il lido », « Misero pargoletto »,...

Lire la suite

Concerts, Critiques

Orphée, Eurydice, l’Enfer…et les autres ! (Sartorio, Orfeo, Jaroussky, Lazar, Ensemble Artaserse – Opéra de Montpellier, 7 juin 2023)

© Marc Ginot Antonio SARTORIO (1630-1680) Orfeo opéra en trois actes, sur un livret d’Aurelio Aureli, au Teatro San Salvatore de,...

Lire la suite

Concerts, Critiques

Heureux qui vit Ulysse… (Monteverdi, Il Ritorno d’Ulisse in Patria, I Gemelli, Emiliano Gonzalez Toro – TCE, 23 octobre 2021)

« Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison, Reverrai-je le clos de ma pauvre maison, Qui...

Lire la suite

Concerts, Critiques

Titus andronicus (Haendel, Radamisto, Lemieux, Jaroussky, Baráth, Bonitatibus, Wilder, Il Pomo d’Oro, TCE – 8 octobre 2021)

« En un mot, j’ai fait mille choses horribles avec l’indifférence qu’un autre met à tuer une mouche; et rien ne me...

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Fastes thébains (Steffani, Niobe – Gauvin, Jaroussky, Paul O’Dette, Stephen Stubbs, Erato)

Contemporain de Corelli, Purcell et Alessandro Scarlatti, Agostino Steffani fut non seulement un compositeur et un claveciniste célèbre de son temps, mais également évêque et diplomate (en tant que vicaire apostolique du Saint-Siège). Il est né à Castelfranco Veneto. Dès son plus jeune âge ses talents de chanteur d’opéra à Venise retinrent l’attention de l’électeur de Bavière, qui l’emmena à Munich afin de compléter son éducation musicale.

Lire la suite

Concerts, Critiques

Dynamique raffinée, complicité heureuse (Steffani, Niobé – TCE, 24/01/2015)

Il faudra avouer que le nom d’Agostino Steffani était quasi méconnu du grand public, jusqu’à ce que l’infatigable découvreuse du répertoire baroque, Cecilia Bartoli, révèle dans son album Mission quelques musiques du compositeur, dont l’opéra Niobe, regina di Tebe. Et même trois ans après la sortie de ce livre-CD, certains, qui ne s’intéressent pas particulièrement à la musique baroque continuent à ignorer son nom,…

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

La revanche des effacés… (Haendel, Heroes from the shadows – Nathalie Stutzmann, Orfeo 55 – Erato)

Bien longtemps chassés, effacés de nos mémoires par les tenants du rôle titre, les seconds rôles, ces fameux Héros de l’ombre ne méritent pas pour autant d’être négligés, jetés dans les abysses de l’oubli. Nathalie Stutzmann, en tant que contre-alto et chef, leur rend un étincelant hommage en enregistrant ce cd en partenariat avec Erato – Warner Classics.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Un nouvel horizon ? (Vivaldi, Pieta, Jaroussky, Ensemble Artaserse – Erato)

La voix de contre-ténor suscite bien des questions. Elle peut émouvoir et troubler mais elle peut aussi heurter et surprendre. Voix fascinante par excellence, elle entretient ou fait entretenir dans l’esprit humain le mystère et surtout les fantasmes…

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Travail d’orfèvre (Farinelli, Porpora’s arias – Jaroussky, Marcon – Erato)

Après l’hommage rendu au napolitain Porpora (1686-1768) par Andreas Scholl, Franco Fagioli, Philippe Jaroussky a voulu à son tour honorer le plus célèbre des castrats Farinelli, mythe créé de toute pièce par l’un des plus talentueux compositeurs de musique baroque Nicola Porpora.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Inflammatus (Pergolesi, Stabat Mater, Lezhneva, Jarousky, Fasolis – Erato)

Sans faire de la mauvaise paraphrase biblico-freudienne, chacun trouveras en cet enregistrement ce qu’il est venu y chercher… L’œuvre, intense, magnifique, condensé et trait d’union entre l’Ancien et le Moderne, d’un équilibre qui attira l’attention de Bach lui-même qui l’adaptera (Psaume 51), ne se présente plus.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

• Un commentaire

« Le chef d’œuvre de l’été » ou le melon (Vinci, Artaserse, Jaroussky, Cencic, Barna Sabadus, Fasolis – Virgin)

Le melon (Cucumis melo) est une plante herbacée annuelle originaire d’Afrique intertropicale appartenant à la famille des cucurbitacées. Cette plante donne un faux-fruit à la peau brodée et au cœur doux et orangé. Délice des cours européennes et damnation de certains esprits tels Madame de Sévigné ou Voltaire qui, spirituellement, le qualifia de chef d’œuvre de l’été.

Lire la suite

Concerts, Critiques

« Cara e amabile beltà »

Ce concert était l’évènement-phare du 29e Printemps des Arts de Nantes. C’est lui qui était annoncé le premier, et c’est aussi lui qui figurait sur la plupart des affiches. Par ailleurs, les organisateurs l’ont programmé dans le grand auditorium de la Cité des Congrès, lequel compte près de 2000 places. Sont-ce là des anecdotes ? Sans doute pas.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Festival pour deux contre-ténors

A côté des prestigieuses (mais coûteuses !) créations d’opéras, l’Italie baroque connut un foisonnement de cantates profanes et duos de chambre, émanant souvent des mêmes compositeurs. Qu’on en juge : plus de trois cents cantates de chambre pour le seul Bononcini, et plus de sept cents à l’actif du maestro Scarlatti !

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques, Littérature & Beaux-arts

La rencontre des Grands Canaux…

A ma droite, la lagune, son Grand Canal bordé de palais délicatement rongés par les eaux, balayés par le soleil, avec leurs délicates arcatures gothiques, assoupi dans la torpeur estivale. A ma gauche, l’autre Grand Canal, illusion rectiligne alors que la perspective est forcé, vaste trait, point d’orgue glorieux du domaine d’Apollon, croisement qui permet sur des barquettes, gondoles et vaisseaux de guerre…

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

« Je suis perdu des songes qui me viennent » (Jacques Amyot)

Janvier-Février 2011. Certains – et cela inclut d’éminents membres de notre rédaction -, certains trouveront que cette Muse du Mois se révèle trop convenue et trop prévisible, tout comme le dernier récital de Philippe Jaroussky. Que la formule du récital est trop fragmentée, sorte de best-of ou de mise en bouche à laquelle manque la rigueur d’une belle intégrale d’un opéra de Caldara qu’on attend encore…

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

“Le neuvième travail consista à rapporter la ceinture d’Hippolyté… » Apollodore, II, 5, 9.

Rome est pour nous actuellement le siège immuable de l’antiquité impériale et de la pourpre pontificale si ce n’est aussi les bacchanales nocturnes et aquatiques d’Anita Eckberg sous la lunette immortelle de Federico Fellini. Outre les sursauts du feuilleton Berlusconien ou bien la magnificence des fontaines et des palazzi, Rome porte en elle l’héritage de sa couronne de capitale du Baroque.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

On the road

Mai-Juin 2010. Que peux contenir un luxueux digipack, doté d’un livret de 79 pages, et d’un généreux DVD bonus ? La dangereuse récidive de l’Arpeggiata de Christina Pluhar, soucieuse de poursuivre son voyage à travers les cultures, qu’il s’agisse des genres ou des continents.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Douceur de vivre…

Entre Haendel et Mozart, le public de l’opéra avait oublié tout ce qui s’était composé. Nul ou presque ne se souvenait de Grétry ou du dernier fils de Bach si ce n’est pour le premier d’avoir été l’auteur de mignardises pour Marie – Antoinette et pour l’autre d’avoir été le fils préféré du maître absolu et d’avoir eu une réputation de séducteur.

Lire la suite

CDs & DVDs, Critiques

Faramineux Faramondo !

Mai 2009. Décidément, voici une année faste pour les mordus d’opéras de Haendel avec une nouvelle moisson à faucher sans réserve. Un Haendel original, vif, texturé, d’un naturel confondant, où l’auditeur s’exclame simplement déjà ? lorsque les 3 heures se sont écoulées en compagnie d’airs élégamment troussés par un casting de luxe.

Lire la suite
Fermer