Written by 15 h 41 min Documents d'époque, Regards

Aménagement d’une chapelle royale au Louvre (1606)

De l’aménagement d’une chapelle pour la Reine dans la vieille tour d’angle au sud-est du Louvre

13 Juin 1606

Vue de l’aile Sud du Louvre de Le Vau vers 1665, détail d’une gravure intitulée Marche du Roy accompagné des ses gardes passant sur le Pont Neuf et allant au Palais de Jan van Huchtenburgh (1647–1733) d’après Adam Frans van der Meulen (1632–1690)

Les Archives Nationales sont une mine pour les historiens de l’art. Au milieu des plans et élévations, projets divers, échanges de courriers, il est certaines pièces précieuses qui permettent de savoir ce qui s’est bâti, quand, par qui et à quel coût. Alors, oui, comme le dit le grand Louis Hautecoeur (1884 – 1973), auteur notamment d’une monumentale Histoire de l’architecture classique en France publiée entre 1943-1957 chez Picard en 9 volumes, reprenons, nous disions donc, comme le dit le grand Louis Hautecoeur dans sa préface que “sans doute certains écrivains se plaisent davantage à commenter les tableaux, les statues, à tresser des phrases qui séduisent le public plus curieux d’éloquence que de soumission à l’objet.” A ce moment, notre lecteur, patient mais désorienté, nous prie d’en venir au fait : préface à quel ouvrage, et quelles sont – à la parfin, mordious, ces “pièces précieuses” ? Eh bien, en un mot comme en cent, il s’agit ni plus ni moins des passations de marchés publics retrouvés dans un obscur opuscule intitulé Nouveaux documents sur le Louvre (Picard, 1963). Et en guise d’illustration de leur prodigieux pouvoir d’évocation des corridors et des salons disparus de ce palais sans cesse fait et défait du Louvre, plongeons-nous dès à présent dans la pièce du Minutier Central, XIX, 355, fo 188. Voici, dans sa verte orthographe d’époque, y compris les incohérences ou fautes dans le françois plus libre de ce temps :

Fut présent et comparut personnellement honnorable homme Jehan Mansart maistre sculpteur à Paris demt [demeurant] rue Saincte Marie Egyptienne parr. Sainct Eustache, lequel volontairement confesse avoir promis et promect au Roy nostre sire, stipullant pour luy, Jehan de Fourcy chevalier consr [conseiller] du Roy en ses conseil d’Estat et privé, intendant des bastiments, et en présence de Jehan de Donon, consr du roi controlleur general de sesd. bastiments, de faire et parfaire… les ouvraiges d’architecture et de sculpture d’une chappelle pour le reyne érigée dans l’une des vieilles tours du chasteau du Louvre à Paris, à l’ung des boutz de la salle de lad. dame reyne du costé du vieil logis, Laquelle sera composée d’un dosme en forme ronde aorné de moullures et saillies, avec quatre grandes consoles ou cartouches séparant led. dosme, aornez d’enroullemens, feuillages, cuirs et devises, Et au dessoubz sera un plat dondz au pourtour, renforcé, où il sera plusieurs compartiments de bas reliefs en forme de cuirs, remplies de devises, chiffres, fleurs de lys florentines et roses, lequel plat fondz sera porté au dessoubz et endroits desd. quatre enroullements, de quatre chérubins de ronde bosse joignant les mains, et entre led. cartouches de lad. voulte sera fait par led. Mansart plusieurs testes et aisles de cherubins de relief, faisant compartiments en diminution avec des cartouches et fleurs de lys florentines. Au mitan de la fermeture de lad. voulte ou feston en forme de feuilles d’ollives ou lauriers, Le tout selon et conformément au desseing et profille de ce fait par le Sr Metezeau architecte de sa majesté, paraphé ne varietur des notaires soubzsignez, Ce marché faict moyennant le prix et somme de cinq cent livres tz… Faict et passé en l’hostel dud Sr de Fourcy sciz en la rue de Jouy le treiziesme uing jour de jl’an mil six cent six.”

Archives Nationales, Minutier Central, XIX, 355, fo 188 op. cit. in Nouveaux documents sur le Louvre (Picard, 1963).

M.B.

Étiquettes : , , Last modified: 14 juin 2020
Close