Étiquette : Virgin

CDs & DVDs, Critiques

Beaucoup de bruit pour rien (Venezia, Cencic, Il Pomo d’Oro – Virgin)

La production de Max Emanuel Cencic est particulièrement abondante ces derniers mois, avec les enregistrements des intégrales d’Artaserse (Virgin Classics) et d’Alessandro (Decca) sortis fin 2012, accompagnés de nombreuses représentations, et alors que résonnait encore le succès de ses Duetti avec Philippe Jaroussky parus en début d’année

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Vertiges du sublime

Voici un enregistrement qui fleure bon son Empfindsamkeit avec son lyrisme exacerbé, ses sentiments intenses, sa mélodie naturelle et humaine, et l’on se laisse prendre aisément à la joliesse nacrée de l’Allegro du concerto Wq 172 d’autant plus que Truls Mørk sait à merveille faire chanter son violoncelle avec chaleur et conviction aux côtés des Violons du Roy

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le Cencic nouveau est arrivé !

Les fidèles internautes de Muse Baroque connaissent assurément le célèbre contre-ténor d’origine autrichienne, qui s’est illustré ces dernières années au disque et à la scène dans de nombreux rôles d’opéras du Cher Saxon. C’est pourtant un Cencic totalement nouveau, ou plutôt avec un timbre renouvelé, qui s’offre à nous dans son dernier enregistrement.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Les fruits de la Passion

Après un premier volume consacré aux héroïnes d’opéras de Lully à Gluck (Virgin, 2006), encadré par les deux Armide, Véronique Gens revient nous proposer ses tragédiennes dans un nouveau programme consacré à la période suivante : de Rameau à Berlioz. Dès l’abord, on peut s’interroger sur la pertinence de relier Rameau à Berlioz, quand celui-ci renvoie plus volontiers à Gluck.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser.” (L’Ecclesiaste)

“Lamenti” TG name = “Liste des airs” Francesco Cavalli (1602-1676) L’Egisto : “D’Hipparco e di...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

L’hésitation contre la vigueur

1988. On retrouvera dans ces deux enregistrements du regretté Scott Ross la même modestie et le même talent : nulle part le claveciniste canadien ne se met en avant, même lorsque la virtuosité technique est requise.

En savoir plus
Close