Étiquette : Muse : 3

CDs & DVDs, Critiques

• One Comment

Décoratif…

Pour le passionné de musique baroque, ce DVD est la conjonction de deux promesses : le livret de l’Olimpiade de Pietro Metastasio, l’un de ces serpents de mer que la plupart des compositeurs ont mis en musique, et un lieu mythique, tel le Teatro Malibran de Venise, anciennement Teatro San Giovanni Grisostomo, la salle la plus célèbre de la Lagune et d’Europe quand le baroque régnait sur les esprits.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une douleur exquise

L’Histoire de la musique se souvient assez souvent des coups d’éclat de ses fils les plus chers. Qui pourrait de nos jours soumettre au triste faux de l’oubli les partitions du Requiem de Mozart, des opéras de Haendel ou bien des Symphonies de Haydn.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

« Trompettes de la Renommée, vous êtes bien mal embouchées »

Les airs pour soprano et trompette de cette fin de Grand Siècle n’ont guère eu de bonheur au disque. Judith Nelson en avait fait l’amère expérience voici déjà plus d’une dizaine d’années (Harmonia Mundi). D’une écriture légère et virtuose, ces pièces font appel à un effectif réduit, où l’essentiel se ramène à un impressionnant dialogue entre la voix et le martial instrument.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Que d’eau, que d’eau !

On est toujours particulièrement exigeants avec les « tubes ». L’oreille, gorgée de références discographiques, de souvenirs de concerts, espère les délices d’une compagnie originale, personnelle, différente.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Beaucoup de bruit pour rien

Voici le premier DVD de cet opéra phare d’Haendel interprété sur instruments d’époque. Hélas cette gravure s’avère en tous points décevante, qu’il s’agisse d’une mise en scène plus banale que crépusculaire, d’un orchestre peu impliqué, et enfin de prestations vocales honnêtes mais sans éclat.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Vous avez du feu ?

Voici un enregistrement léger comme une bulle de champagne, et à la lisière du baroque et du classique. La basse continue est encore là, mais la simplicité mélodique, les crescendos, le côté galant et dépourvu de toute pompe nous rappelle que les perruques in-folio sont remisées au placard, que les femmes reçoivent en déshabillé, que les longues traînes des robes à la françaises se font encombrantes.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une soirée avec Barbara

L’initiative est généreuse. Sur les pas de Radiohead, la soprano propose aux internautes de télécharger légalement son disque et de fixer eux-mêmes le prix qu’ils désirent payer. Le programme est généreux, alternant savamment de touchants airs anglais de Purcell, et les grands tubes de Haendel.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Eh oui ? ENO.

Après le superbe Giulio Cesare de Glyndebourne 2005 (Opus Arte), nous avions commencé à exhumer d’autres captations video dont l’honorable Hickox (Euro Arts). Quelle ne fut pas notre surprise de voir à plusieurs reprises mentionnée dans nos courriers d’électeurs (de Bavière) cette réalisation historique de l’ENO à laquelle il faut rendre justice…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Pendez l’ingénieur du son !

Paolo Pandolfo est un grand gambiste. Son intégrale des suites de Forqueray ou sa transcription de celles pour violoncelle de Bach chez Glossa nous l’ont amplement prouvé. Pourtant, cet enregistrement constitue un beau gâchis de talents. En effet, l’ingénieur du son, fan inconditionnel du toucher de Rinaldo Alessandrini (excellent claveciniste par ailleurs), a décidé de transformer le disque en récital soliste…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Malgoire revisite l’opéra comique selon Händel

Le voici donc, ce Serse que tout le monde connaît grâce à son arioso Ombra Mai Fu, magnifique déclaration d’amour d’un monarque persan à un platane (!). Le livret est plus que brouillon, grouillant de situations plus invraisemblables les unes que les autres, de rebondissements en tout genre, de quiproquos complexes.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Moi, j’ai dit « bizarre » ? Comme c’est bizarre…

D’abord, une exécution du Stabat Mater de Pergolèse avec un contre-ténor et un enfant soprano n’a aucune réalité historique. Ensuite, pourquoi diantre accumuler les difficultés de tessitures pour les deux chanteurs ? Pour le panache ? Pour la musique ? Pour l’aventure ?

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Petit prix, grosse perruque

Depuis le 31 août, Brilliant Classics a lancé son nouveau bolide : après l’éclatante Ferrari rouge vif de Mozart, voici un nouveau coffret Bach, le précédent étant passé quasi inaperçu. Quelques enregistrements ont été changés, afin de rassembler plus d’interprétations sur instruments d’époque…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une rareté peu convaincante

Pour une rareté, c’en est une ! Un vieil enregistrement de 1973, le premier de cette œuvre des années 1680 où l’oratorio balbutiant hérite du recitar cantando monteverdien et des histoires sacrées de Schütz. L’orchestre de Louis Devos patauge, sa sonorité ample et tremblotante a le charme des débutantes ne sachant pas encore valser. Peut-être même les cordes sont-elles modernes. Au milieu de cet océan capté avec un souffle digne des enregistrements historiques salzbourgeois des années 30 surnage l’Evangéliste de Louis Devos.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Christie vs. Hogwood pour un Orlando élégiaque

Orlando est assurément l’un des opéras les plus originaux de Händel. Le livret, tiré du Roland Furieux de l’Arioste, sera bientôt suivi par 2 autres volets tout aussi réussis : Ariodante et Alcina. Orlando relate l’histoire classique du preux paladin Roland passionnément épris de la reine Angélique.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Mettez la guitare en batterie !

Voici ce qui reste de l’intégrale des œuvres pour guitare de Robert de Visée publiée autrefois sur 33 tours : une brève sélection d’à peine une heure, seule jugée digne de passer au CD. Et pour une fois, le plus n’est pas forcément le mieux.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Hautes terres, morne plaine

Suffit-il d’une poignée de très excellents solistes, d’instruments on ne peut plus authentiques (la plupart des originaux dont le pedigree est soigneusement noté dans le livret) et d’un célèbre compositeur pour faire un bon disque ?

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le premier opéra londonien de Händel

En 1710, Händel prend congé de l’Electeur de Hanovre et part à Londres où des propositions lui avaient été offertes. Pour son premier opéra londonien, Händel prépare une œuvre à grand spectacle : la riche orchestration, les airs enlevés et le recours à de nombreuses machineries doivent éblouir le public anglais.

En savoir plus
Close