Étiquette : Cracovie

Concerts, Critiques

“Echos de Cracovie”

Voici que s’est déroulée du 25 au 31 mars dernier en ce début de printemps encore enneigé et frileux la dixième édition de Misteria Paschalia, prestigieux festival voué à la musique baroque. Depuis sa création, l’orientation du festival s’est donné un double objectif : offrir au public des œuvres connues de l’histoire de la musique…

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Cracovie, foyer culturel de la Pologne

Nous vous le contions déjà en 2011, à l’occasion d’une édition précédente, Cracovie est l’une des plus anciennes cités d’Europe dont l’histoire est perceptible au fil des promenades le long des rues Grodzka ou Kanonicza. Son patrimoine artistique, la richesse de ses musées émerveillent.

En savoir plus

Concerts, Critiques

Aspiration mystique et promesse d’éternelle félicité

En ce Vendredi Saint, le programme du concert avait été confié à Marc Minkowski à la tête de ses Musiciens du Louvre-Grenoble et d’une équipe de chanteurs familiers de ce répertoire (Ditte Andersen et Ana Quintans, sopranos I, Marianne Crébassa et Pauline Sabatier, sopranos II, Carlos Mena et Owen Willetts, altos, Colin Balzer et Jan Petryka, ténors, Charles Dekeyser et Luca Tittoto, basses).

En savoir plus

Concerts, Critiques

Chant ardent

Le concert du Jeudi Saint a eu lieu dans la salle de la Philharmonie Karol Szymanowski. Christophe Rousset, à la tête des Talens Lyriques, a donné un concert dédié à la Vierge Marie d’une grande intensité musicale. Autour du thème de la Mater Dolorosa, la Mère Douloureuse de Jésus, il a réuni dans un même programme plusieurs compositeurs italiens…

En savoir plus

Concerts, Critiques

Sense and sensibility

Misteria Paschalia aime les contrastes et la diversité des registres. Ainsi, le concert du lendemain proposait dans la salle de la Philharmonie l’Orfeo de Monteverdi, l’opéra le plus emblématique du répertoire lyrique. La formation La Venexiana, qui a emprunté son nom à une comédie anonyme du XVIème siècle La Fille de Venise, fondée en 1998 par Claudio Cavina…

En savoir plus

Concerts, Critiques

Et pourtant elle tourne

Les festivaliers ont retrouvé le lendemain soir, mardi 26 mars, dans la belle église Sainte-Catherine, Jordi Savall, La Capella Reial de Catalunya et Hespérion XXI, fidèles artistes participants à Misteria Paschalia pour un programme inédit et passionnant, un portrait musical consacré à Copernic (1473-1543)…

En savoir plus

Concerts, Critiques

Premier et dernier

Le lundi 25 mars, en ouverture de cette édition, Il Giardino Armonico, l’un des ensembles les plus reconnus pour la musique des XVIIème et XVIIIème siècles, avec à sa tête, son fondateur Giovanni Antonini, donnait l’œuvre magnifique de Haendel Il Trionfo del Tempo e del desinganno.

En savoir plus
Close