Étiquette : film

Actualités, Brèves

La Rêveuse

“Tous les matins du monde sont sans retour. Les années étaient passées, Monsieur de Sainte Colombe, à son lever, caressait de la main la toile de Monsieur Baugin et passait sa chemise. Il allait épousseter sa cabane. C’était un vieil homme. Il entretenait aussi des fleurs et des arbustes qu’avait plantés sa fille aînée, avant qu’elle se pendit.”

En savoir plus

Cinéma, Regards

Michael Kohlhaas : hard-boiled

A l’occasion de sa sortie en DVD, glissons quelques mots sur ce Michael Kohlhaas, qui ne fit pas les délices de la croisette et bénéficia d’une diffusion médiocre dans les salles obscures.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Cinéma : Double chemise pour Charles Ier

Après l’Extase et l’Agonie que nous vous suggérions précédemment, duel entre le Pape Jules II et Michel-Ange autour des échafaudages du plafond de la Sixtine, voici un affrontement autrement plus mortel, celui d’Oliver Cromwell et de Charles II.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Cinéma : la tiare et le pinceau

1508, entre deux batailles, le Pape Jules II – qui a perdu sa barbe mais non sa superbe sous les traits césariens de Rex Harrisson qui retrouve une caractérisation impérieuse proche de l’ironie mordante de son conquérant antique de chez Mankiewicz – commissionne Michel-Ange afin de repeindre le plafond de la Sixtine.

En savoir plus

Cinéma, Critiques, Littérature & Beaux-arts

Tous les matins du monde sont sans retour

En octobre 2007, après une première édition depuis longtemps épuisée, Tous les Matins du Monde reparaît en DVD dans les bacs, dans une édition limitée comprenant le film, l’interview du réalisateur, un mini making-of, la bande-annonce et la bande-originale du film. Retour sur un succès inespéré, et un des plus beaux long-métrage jamais consacré à la musique baroque.

En savoir plus

Actualités, Editos

Les orchestres traditionnels se baroquisent-ils ?

Avant tout et après le désastre de Il était une fois Jean Sébastien Bach, l’illustration ci-dessus rappellera à certains les excellentes Chroniques d’Anna Magdalena Bach de Jean-Marie Straub (1967). Pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, il s’agit d’un film culte et ceci à plusieurs titres…

En savoir plus
Close