Étiquette : Psalmus

CDs & DVDs, Critiques

« O mon âme… » (Certon, Requiem – Vox Cantoris, Candeau – Psalmus)

Pour la seconde fois, les chantres de Jean-Christophe Candeau s’intéressent au compositeur Pierre Certon qui fut maître de chœur puis chapelain perpétuel à la Sainte Chapelle, sous le règne de Louis XII. Probablement élève de Clément Janequin, on lui doit de nombreuses et fameuses chansons polyphoniques, publiées à partir de 1533, ainsi qu’une vaste production d’œuvres sacrées.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

L’Everest du violoniste

Les sonates du Rosaire de Biber sont au violoniste ce qu’est l’Everest à l’alpiniste. Florence Malgoire relève le défi en s’attaquant à un véritable monument de la musique pour violon, une œuvre hors-norme et sans commune mesure. Avec ses quinze sonates, Biber innove et fait faire un grand pas à la littérature pour violon de son époque, personne avant lui n’étant allé aussi loin dans l’exploration de l’instrument.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Pierre Certon, évidemment.

Pierre Certon, évidemment. Le Pierre Certon qui envahit nos discothèques et inonde insolemment les programmes de concerts. Celui dont les oeuvres vocales ont fait s’époumonner toutes les générations de chanteurs depuis le seizième siècle.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

En perdre la Raison

Voici un enregistrement de grande qualité, reconstitution inédite au disque, et qui ravira les amateurs d’André Raison, qui avaient déjà pu goûter le style élégant, simple et noble du compositeur dans les Messes du premier et du 2ème ton interprétées avec justesse par Serge Schoonbroodt (Tempéraments).

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Doch wer hört ihre Stimme nicht ?” (Psaume 19)

Voici un programme intime et relativement délaissé que nous proposent Sébastien Amadieu et Hervé Lamy avec la redécouverte de quelques-uns des 300 Lieder Sacrés de CPE Bach, publiés dans les recueils de 1758, 1774 et 1780. Les notes de programme de Sylvie Le Moël, riches et concises retracent ainsi l’évolution du genre du Lied en ces temps d’Empfindsamkeit.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Que j’ay le jugement peu sain / De m’abîmer dans le dessein / D’élever au Ciel ta loüange: […] L’accident seroit trop étrange, / D’entendre qu’un Hibou loüat un Rossignol.” — L.-G. Brosse, Ode à Gantez.

Annibal Gantez. Voilà un nom qui a bien de quoi nous intriguer, soulevant sous notre crâne une tourbillon d’interrogations : d’abord, d’où vient-il ? D’Espagne, de Gascogne, de quelqu’autre endroit à peine exploré ? Mais surtout, qui est donc ce brave monsieur, auteur d’une messe pourtant imprimée chez Ballard, d’une autre chez Sanlecque, au nom si tonitruant et exotique?

En savoir plus
Close