Vagabondages

Où le Commentateur, las d’écrire, se départira de sa réserve et de son sérieux et se contentera, avec l’habile complicité de son Lecteur étonné, de laisser son imagination féconde prendre la Plume avec les conséquences inattendues que l’on découvrira.

Vagabondages, Voyages

Cracovie, foyer culturel de la Pologne

Nous vous le contions déjà en 2011, à l’occasion d’une édition précédente, Cracovie est l’une des plus anciennes cités d’Europe dont l’histoire est perceptible au fil des promenades le long des rues Grodzka ou Kanonicza. Son patrimoine artistique, la richesse de ses musées émerveillent.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages, Voyages

Sous les ors et décors de la IIIe République

Avant la mise en place de grands rideaux de soie rouge qui parachèveront de donner toute sa majesté au lieu, l’Opéra comique dévoilait au public son Foyer restauré à l’occasion de la première de David et Jonathas, le 14 janvier dernier.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

L’Opéra Garnier : Maison hantée par la Musique & les Arts

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le Palais Garnier – du nom de son génial architecte – ne laisse personne indifférent depuis son inauguration en 1867i. Ce n’est pas sans raisons si ce lieu fascinant et mystérieux, dont aucune partie ne fut laissée au hasard, fut un formidable décor pour le Fantôme du roman de Gaston Leroux. Conçu comme le Temple national de la Musique et de la Danse, ce monument imposant, offrant à la vue des Parisiens et des touristes quantité de dorures et d’ornementations, marque un tournant dans l’histoire de l’architecture et du décor français…

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Les Lieux du Baroque : ici et ailleurs, mais toujours en musique

Vous y passez vos nuits, parfois à l’insu de votre entourage, dissimulant presque honteusement cette passion secrète, jouissant des rituels de chaque maison. Vous les arpentez, en traversez le hall souvent d’un pas pressé, vous précipitant au parterre, testant la résistance des ressorts, le confort des velours, la promiscuité trouble du voisin qui bat la mesure avec enthousiasme. A peine avez-vous eu le temps de contempler les lustres et les stucs que la pénombre survient.

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’optimisation de votre système haute-fidélité (sans jamais oser le demander)

Combien de mélomanes n’ont pas été surpris, invités chez des amis atteints du même virus, de déguster des enregistrements rares dans la quiétude d’un confortable canapé tous droits sortis d’une sorte d’infâme chaîne stéréo (entendez par là un système audio d’une qualité médiocre, parfois camouflée sous le design chromé le plus splendide voire le plus coûteux) ?

En savoir plus

Causeries

Les 10 bonnes résolutions d’un anti-baroqueux

1/ Arrêter de jouer faux en prétendant qu’il s’agit d’un superbe son grainé d’époque avec des problèmes d’intonation authentiques qui en font toute la saveur d’un whisky 278 ans d’âge. 2/ Ne pas étaler sa science musicologique en jouant sur des violones, des sakbout, des viols de jambes, des luttes, des mini-guitares et autres instruments arriérés alors même que les forces du Progrès et la marche de l’Histoire ont su produire des successeurs aux possibilités infiniment plus audacieuses tel le synthétiseur.

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Les 10 bonnes résolutions d’un baroqueux

1/ Arrêter de mettre des grands motets de Lully au réveil, ou faire vaillamment face à une procédure de divorce. 2/ Ne pas systématiquement prendre une coupe de champagne aux entractes des concerts en critiquant le ténor pour son vibrato trop prononcé ; lui trouver d’autres défauts le cas échéant, un timbre pincé par exemple.

En savoir plus

Causeries

Dictionnaire musical baroque des idées reçues

Clavecin : Chevalet pour un tableau champêtre en forme de trapèze irrégulier. Viole : Ne se dit point.

En savoir plus

Causeries

• 2 Comments

Détours de mélomane – Chapitre 2

Le Financier monta dans le wagon de tête, les yeux encore rougis par une nuit de sommeil abrégée. Il tendit machinalement son billet à une hôtesse impeccablement ennuyée, chercha machinalement son large siège, fit tomber sa masse grise sur les coussinets ocres et le repose-tête suffocant. Il refusa brutalement un café tiède, fit semblant de se plonger dans un journal économique anglo-saxon au format trop large et aux pages qui crissent, débordant sur le visage émacié de son voisin somnolent…

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Détours de mélomane – Prologue

L’attachée de presse du Festival de M**** était aux anges. Appuyée à un pilastre corinthien contre lequel les agressions du temps s’étaient révélées aussi ravageuses que la baguette de Karl Hechter chez Bach, elle laissait échapper de temps à autre des soupirs d’aise, étrangement déversés à contre-mesure. Car ce n’était pas la sublime musique du Couronnement de Poppée dans la mise en scène controversée de David Carlen qui propulsait Isabelle de Lambeaux dans cet état de contentement…

En savoir plus

Causeries

Détours de mélomane

Nous vous proposons en exclusivité le roman-feuilleton polaresque débuté soudain l’été 2010 – et qui continue ses errements au long de cet automne de grande froidure – une nouvelle sinueuse au titre d’une trompeuse banalité. L’idée d’un tel exploit littéraire nous a été inspiré par une revue amie – que nous vous recommandons – mais où la prose n’était pas centrée sur notre époque de prédilection. Ce sera ici chose faite, dite et registrée pour des siècles et des siècles…

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Résultats de notre quizz de l’été : quel baroqueux êtes-vous ?

Afin de découvrir votre profil de baroqueux, veuillez compter 2 points pour une question à laquelle vous aurez entièrement correctement répondu, 1 point si vous avez une bonne réponse partielle, 0 si vous n’avez pas répondu et… -1 en cas de mauvaise réponse…

En savoir plus

Causeries

Quizz : quel baroqueux êtes-vous ?

Madame, vous m’avez tantôt mandé de sonder votre sçavoir en matière de Musique, et comme chacun de vos désirs ne peut être qu’un commandement, j’ai avec diligence rassemblé mon éloquence en fuite afin de vous proposer ces quelques questions auxquelles une âme si élevée et si versée dans les Arts que la vôtre une odieuse facilité. Si vous ne parvenez point à y répondre convenablement, c’est que je me serai mal exprimé, et j’en expierai la faute sur vos genoux – pardon à vos genoux.

En savoir plus

Causeries

Muse Baroque et femme actuelle

Lassée des idéaux de papier glacé de la presse féminine, piquée par une curiosité irrépressible, Muse Baroque, apôtre d’une féminité à la fois sophistiquée et résolument contemporaine, s’est aventuré sur le terrain plutôt méconnu de la danse baroque, à l’occasion des Danses partagées du Centre National de la Danse de Pantin, le 18 octobre dernier…

En savoir plus

Causeries, Portraits, Rencontres

• One Comment

Iphigénie en Ontario.III-Actio (du 5 au 14 octobre)

Une semaine seulement !
Et nous avons déjà déblayé près des neuf-dixièmes de l’opéra — nous avançons décidemment très vite, et très bien ; ne restent plus qu’un ou deux airs et récitatifs et à incorporer les ballets. Tant mieux, cela nous laissera quatre semaines pour ensuite filer, et préciser l’ensemble !

En savoir plus

Causeries

Iphigénie en Ontario. I-Préambule (du 26 au 27 septembre)

Après huit heures de vol et des vents d’ouest trop forts pour nous permettre d’arriver à l’heure, me voilà sur l’hospitalier sol canadien, qui sera le mien pour six semaines. C’est pour travailler sur Iphigéne en Tauride de Christoph Willibald Glück que j’ai quitté Paris ce matin.

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

• One Comment

Autour du Concert Baroque (IV)

C’était une bien mauvaise idée que celle-là. Transporter un orchestre baroque vieillissant sur les rives verdoyantes et nourricières du Nil, revivre la magie des années 30 et des meurtres en nœud papillon, porter haut l’étendard de la culture hexagonale à l’invitation de l’Ambassade cairote avait de quoi séduire – de prime abord. William Nikehrewki n’avait pas hésité un seul battement d’ailes de papillon, répondant comme le seul homme qu’il était que les Musiciens de la Fontaine rugissante feraient le déplacement. ..

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Autour du Concert Baroque (III)

Vous aussi, vous cherchiez à comprendre le mécanisme du monologue intérieur cher à James Joyce. Voici venu le moment. Celui de rentrer de l’ombre à la lumière, de traverser cette frontière symbolique des coulisses à la scène, ce gouffre entre l’anonyme et le public. La salle semble immense et s’agrandit au fur et à mesure que vous avancez, au botte-à-botte avec vos confrères choristes. Vous vous dites que ce n’est pas grave, que vous êtes noyé dans la masse, que personne ne vous voit, que si l’on vous aperçoit, ce ne sera que sous la forme d’un point noir parmi d’autres points noirs,…

En savoir plus

Causeries

Autour du Concert baroque (II)

Mon cher cousin, J’ai découvert hier ce que les Parisiens nomment le Ballet et, qui, comme vous vous en doutez, représente pour l’étranger oriental que je suis une expérience aussi inédite qu’aventureuse. Il y a, à Paris une grosse bâtisse dont la toiture ressemble à une meringue vert-de-gris écrasée contre un fronton. Trônant au bout d’une longue et large voie dont elle bloque le cours, cet Œuvre – qu’on appelle opera sans doute en raison de l’étymologie latine – se pare de lumière le soir afin d’accueillir un public distingué.

En savoir plus

Causeries

• One Comment

Autour du Concert Baroque. Ep. 1 : La Tête

Cette agaçante tête qui ne semblera pas inconnue aux mélomanes constituera, en cas de succès, le premier volet d’une série de réflexions caustiques et légères issues de l’expérience répétée des concerts baroques…

En savoir plus
Close