Vagabondages

Où le Commentateur, las d’écrire, se départira de sa réserve et de son sérieux et se contentera, avec l’habile complicité de son Lecteur étonné, de laisser son imagination féconde prendre la Plume avec les conséquences inattendues que l’on découvrira.

Patrimoine, Vagabondages

Le saviez-vous ? Un petit bout de Versailles caché dans l’arc du Carrousel du Louvre

Alors que le Louvre fait appel au mécénat pour restaurer l’Arc de Triomphe de Carrousel qui fait bien piètre figure et crie la misère des ans et de l’incurie, et ouvre ses trois baies sur un palais disparu, une épopée impériale tragique et le souvenir d’une Antiquité virant au bas-Empire (l’arc de Constantin). Un petit détail intéressera nos lecteurs : il y a du Versailles dans cet art de triomphe là. 

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

• One Comment

Un tramway nommé désir : recréation du grand bassin de Le Nôtre (Saint-Germain-en-Laye)

Le projet de Tram 13 permettra de recréer le bassin central du Grand Parterre des jardins de Le Nôtre au Château de Saint Germain en Laye. On espère bien que les travaux ne vont pas conduire à des vibrations sous le jardin du Château, et l’on se réjouit que le couloir de correspondance avec le RER A ait contraint à l’ouverture d’une large tranchée sous le jardin, dans l’axe de l’ancien grand bassin disparu de Le Nôtre. Un tramway a parfois du bon.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

La cuisine de Louis : recette de la Tourte de foie gras (1656)

Toujours à l’idée de passer de joyeuses fêtes, la Muse vous propose de puiser dans Le Nouveau et Parfait Cuisinier de Pierre de Lune (1656), dont le titre complet est bien plus évocateur : Le Cuisinier, où il est traitté de la veritable methode pour apprester toutes sortes de viandes, gibbier, volatiles, poissons, tant de mer que d’eau douce : suivant les quatre saisons de l’année . Ensemble la maniere de faire toutes sortes de petisseries, tant froides que chaudes, en perfection. Par le sieur Pierre de Lune, Ecuyer de feu Monsieur le Duc de Rohan

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

Dites-le avec des bulles : du vin de Champagne

“Le champagne aide à l’émerveillement.”(George Sand) En cette période de fêtes, où moult bouteilles se vident au...

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Un bon tuyau : dépose du grand orgue de Notre-Dame de Paris

Grand jour que ce 9 décembre, non pour Saint Pierre Fourier ou Sainte Leocadie, mais parce que la dépose d’une grande part des tuyaux du grand orgue de Notre Dame de Paris, débutée le 3 août, est enfin achevée. 

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

Quizz : Une pinte d’Ancien Régime vaut-elle une pinte de bière actuelle ?

Parmi les petites questions diverses, l’un de nos amis nous demandait tantôt – contexte du Brexit oblige – si la pinte anglo-saxonne dans laquelle l’Angloys ira fêter sa sécession – était une descendante équivalente à la pinte d’Ancien Régime française.
Le Quizz du jour est donc le suivant : Une pinte d’Ancien Régime vaut-elle une pinte de bière actuelle ?

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

“Je suis enfin arrivé dans cette capitale du monde !” (Goethe, Voyage à Rome)

“Rome, l’unique objet de mon ressentiment !Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !Rome qui t’a vu...

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

S’enfuir de Paris par la Porte de la Conférence ?

Alors que nous étions dans une interminable “conf call” et autres “visio conf”, télétravail oblige, notre esprit vagabond nous a mené sur les rives de la Seine, et sur les traces de cette belle porte, dite de La Conférence, et qui se situait après les Tuileries, à l’ouest de Paris, sur la rive droite de la Seine.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Mais où est donc passée la cheminée de Louis XIV à Versailles ?

De temps à autre, nous nous posons des questions étranges. “Pourquoi les cordes sont-elles en boyau?”, “Pourquoi personne n’a pensé à mettre une pique à une viole de gambe?”, “Pourquoi j’écoute Glenn Gould et que j’aime ça ?, “Est-ce qu’une perruque in-folio étouffe la perception du son ?”

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

Le temps des cerises : le ratafia de Casanova (1760)

A quoi pouvait bien ressembler ce ratafia, tant vanté par notre aventurier vénitien ? De nos jours, le breuvage est passé de mode et seuls subsistent des ratafias de raisins, en champagne et en bourgogne, mais aussi de fruits dans le sud ouest, auxquels Pierre Perret rend un hommage discret dans sa chanson, Je suis de Castelsarazin. Le procédé de base est assez simple, consistant en une macération de fruits, de sucre et d’alcool, ce dernier ayant pour particularité de conserver le fruit.

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Philip K. Dick et John Dowland : improbable rencontre

On ne placera pas cette nodule dans la rubrique consacrée à la Littérature, la Vraie, la Grande avec un grand L, celle où Monsieur de Saint-Simon côtoie Racine, et où Crébillon passe déjà pour un dramaturge passable à la recherche du spectaculaire. Mais comment résister au plaisir de partager avec vous, ô lecteurs, une rencontre du 3ème type des plus inattendues. Celle qui figure dans un conte dystopique du maître du roman de science-fiction Philip K. Dick.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le Musée du Grand Siècle devrait ouvrir ses portes en 2025

L’Antiquité avait Saint-Germain en Laye, le Moyen-Age Cluny, la Renaissance Ecouen, le XIXème Orsay. Il était donc temps que le Grand Siècle trouve son petit nid. 

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Un voile révélateur (Cappella Sansevero, Naples)

Le Cristo Velato, comme la plupart des œuvres qui composent le foisonnant décor de la chapelle San Severo, auquel nous devons compter outre La Pudeur de Corradini, la fresque de la voûte La Gloire du Paradis de Francesco Maria Russo (1749) ou encore une belle Piéta anonyme, est une commande de Raimondo di Sangro, VIIème prince de San Severo et évergète propriétaire des lieux en ce milieu du XVIIIème siècle.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le bois soleil (Vinsobres, Drôme provençale)

Il existe dans la Drôme un petit village célèbre pour ses croquets (des biscuits durs) et pour sa vigne. Après la révocation de l’Edit de Nantes, la petite église dite d’en haut devient trop petite face à l’afflux de réformés convertis. On n’en construit donc une nouvelle dès 1685 au centre du village, aux frais des nouveaux convertis… Mais entrons dans cet édifice simple et vaste. Dès le portail franchi, on se trouve face a un remarquable lustre de bois de tilleul doré XVIIème siècle.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

La cuisine de Louis : recette de la Tourte à la pistache (1651)

François Pierre La Varenne fut le cuisinier du marquis d’Uxelles et publié ce monument gastronomique qu’est le Cuisinier françois de 1651, caverne des recettes du temps.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

La cuisine de Louis : recette du chocolat chaud à Versailles

Le chocolat était certes connu en Espagne depuis les conquistadores, mais il faut attendre 1615 et les noces de Louis XIII et d’Anne d’Autriche à Bayonne pour qu’il ne soit introduit en France. Louis XV en fut grand amateur…

En savoir plus

Curiosa, Vagabondages

Qui aime bien châtie bien

Qui croirait que ce châtiment d’enfant, reçu à huit ans par la main d’une fille de trente, a décidé de mes goûts, de mes désirs, de mes passions, de moi pour le reste de ma vie, et cela précisément dans le sens contraire à ce qui devait s’ensuivre naturellement ?

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Les Jardins de Bomarzo

La narration des pérégrinations italiennes est un genre en soit, qui du Journal de Voyage de Michel de Montaigne (1581) au magnifique Voyage du Condottiere d’André Suares (1932) donna une longue suite de pages cultivées et brillantes, ou plus tristement cultivées, ennuyeuses et antisémites, à l’exemple des Sensations d’Italie de Paul Bourget (1891). Si les XVIIIe et XIXe siècles constituent un âge d’or des récits sur ce passage obligé de la noblesse et de la bourgeoisie européenne, il semble qu’aucun de ces auteurs ne décrive le joyau sculptural et le défi à la raison constitué par les jardins de Bomarzo.

En savoir plus

Causeries

“Croisons les mots sur la plage”

Vous voici en vacances, à maudire l’équipe de la Muse, qui, les doigts de pied en éventail, refuse de s’adonner à son devoir de plume. Une autre revue musicale généraliste lue et relue vous sert à chasser les insectes nuisibles, un numéro multicolore de Voizou a été découpé par votre fils pour faire des ombres chinoises, le Festival duquel vous êtes un fidèle (alors qu’il n’était pas encore aussi couru et médiatisé que de nos jours) n’arrive qu’à la fin du mois, votre discothèque de référence soigneusement triée est restée dans ses étagères de merisier – sur mesure – dans votre loft.

En savoir plus

Causeries

Drame à l’Opéra

L’autre jour, en lisant un article à l’expression affligeante et à la syntaxe maladroite sur un support de grande audience que nous ne dénoncerons pas, nous nous sommes pris à sourire en songeant à demi-sourire que son auteur n’aurait pas passé la partie junior de la fameuse dictée des Dicos d’Or, hélas remisée depuis 2005.

En savoir plus
Close