Étiquette : Page Lucy

Concerts, Critiques

“Quel cœur à ce malheur ne serait pas sensible”

C’est une œuvrette. Une pastorale. Héroïque certes, mais pastorale, vers 1684. Raffinée, colorée, divertissante. Un joyau, sans doute serti pour la Princesse de Guise.

En savoir plus
Close