Étiquette : Haendel

CDs & DVDs, Critiques

Malgoire revisite l’opéra comique selon Händel

Le voici donc, ce Serse que tout le monde connaît grâce à son arioso Ombra Mai Fu, magnifique déclaration d’amour d’un monarque persan à un platane (!). Le livret est plus que brouillon, grouillant de situations plus invraisemblables les unes que les autres, de rebondissements en tout genre, de quiproquos complexes.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Christie vs. Hogwood pour un Orlando élégiaque

Orlando est assurément l’un des opéras les plus originaux de Händel. Le livret, tiré du Roland Furieux de l’Arioste, sera bientôt suivi par 2 autres volets tout aussi réussis : Ariodante et Alcina. Orlando relate l’histoire classique du preux paladin Roland passionnément épris de la reine Angélique.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le miel de l’Abbaye…

Voici un disque qui s’achète et s’écoute les yeux fermés. En dépit de ses 20 printemps, l’enregistrement a conservé l’élégance lumineuse et l’équilibre de ses vertes années. Tout ici est harmonie et musicalité. Trevor Pinnock comme Simon Preston ont parfois été accusé de placidité, d’application, de flegme britannique excessif.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Ils sont fous ces romains !

Il est temps de critiquer cette interprétation désormais presque mythique, tout particulièrement pour la sublime et regrettée Lorraine Hunt dans l’un de ses plus beaux rôles.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une superproduction Cleopâtre : après Liz Taylor, Danielle de Niese

Tout a sans doute déjà été dit à propos de ce Giulio Cesare désormais d’anthologie. Voilà le spectacle qui a lancé la jeune soprano américaine Danielle de Niese, la soprano qui danse. Voilà le spectacle qui a démontré de manière éclatante que le respect du drame historique n’équivalait pas à une succession pompeuse et statique de tableaux soporifique

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une interprétation révolutionnaire pour l’un des plus beaux opéras italiens de Händel.

Marc Minkowski, que l’on connaissait pour sa réussite dans le domaine de l’opéra français (Rameau, Lully…), se lance donc dans l’aventure handelienne avec sa fougue et son énergie habituelles. Les interprètes sont remarquables dans l’ensemble : Anne Sophie von Otter est tour à tout radieuse et pathétique, Lynne Dawson chante avec naturel et grâce…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Toi aussi, Minkowski ?”

Après la révolution Ariodante et l’excellent Hercules (Archiv), on attendait beaucoup de le sortie de Giulio Cesare par le maître grenoblois. Ce long opéra possède un livret peu conventionnel puisqu’il relate sous forme d’épopée héroïque les aventures égyptiennes de César chez le fourbe Ptolémée XIV et la douce Cléopâtre.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

God save the King’s Consort !!!

Amateur de grosses fanfares, de foule en liesse s’époumonant à crier God save the King ! Long live the King ! May He lives forever !, passionnés de cloches, possesseurs de grosses enceintes, cet enregistrement unique est fait pour vous !

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Pas de marée sur la Tamise

Les instrumentistes sont remarquables de justesse, cuivres y compris. Les tempi fluides et bien choisis. Mais que manque t-il donc à ces deux enregistrements pour véritablement emporter l’adhésion ? De la spontanéité, de la rugosité, quelques couacs de la part des cornistes (pas autant que chez Harnoncourt, Malgoire ou Niquet mais un peu quand même), plus de mouvement ?

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une flûte de champagne pétillante à souhait

Les sonates pour flûtes de Händel sont parmi les œuvres instrumentales les plus populaires du compositeur, aux côtés de sa Water Music ou de ses concertos pour orgue. On ne reviendra donc pas sur l’originalité des morceaux, l’habileté mélodique digne des grands tubes opératiques genre cara sposa ou lascia la spina.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le premier opéra londonien de Händel

En 1710, Händel prend congé de l’Electeur de Hanovre et part à Londres où des propositions lui avaient été offertes. Pour son premier opéra londonien, Händel prépare une œuvre à grand spectacle : la riche orchestration, les airs enlevés et le recours à de nombreuses machineries doivent éblouir le public anglais.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Le dernier oratorio de Händel…

C’est un compositeur âgé et malade qui entreprend l’écriture de Jephta au début de l’année 1751. La partition autographe comprend d’ailleurs des annotations peu équivoques telles Biss hier herkommen, den 13. Febr. 1751 verhindert worden wegen relaxation des Gesichts meines linken Auges…

En savoir plus
Close