Étiquette : Jean-Sébastien Bach

CDs & DVDs, Critiques

Un Bach méconnu

On doit à la monumentale initiative de Teldec la Valise Bach 2000 qui célèbre les 250 ans de la mort du Cantor de Leipzig par l’intégrale discographique de ses oeuvres (excepté quelques chants du Schmelli Gesangbuch). Un des cubes modernes et disgracieux de cette remarquable discothèque est consacré aux cantates profanes de Bach.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Un Bach dansant

Bach n’était pas très au point sur le luth. Voilà qui peut paraître choquant. C’est ainsi. Tous les luthistes savent combien ces suites, préludes et partitas sont difficiles à jouer, non seulement en raison de leur virtuosité mais de passages impossibles techniquement à jouer…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Luth et approuvé

Après la version d’Hopkinson Smith d’un optimisme dansant (Naïve) au sujet de laquelle nous avions en quelques lignes fait connaître notre admiration, le jeu sympathique mais moderne de Boels (Calliope) chroniqué par notre consœur ce mois-ci nous a conduit à nous replonger dans notre discothèque pour en exhumer cet enregistrement remarquable et trop peu distribué.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

« Les naturalistes nous ont dit ce qu’était un singe, mais ils n’ont pas défini cet animal qu’on appelle eunuque. » Ange Goudar, Le Brigandage de la Musique Italienne. Paris, 1777.

On dit que la Muse Baroque est trop tolérante et qu’on y trouve que de bonnes critiques : c’est normal, rétorquera le rédachef, puisque le but est de constituer une discothèque idéale. Tout cela pour dire que j’étais pourtant parti d’un bon sentiment

En savoir plus

Actualités, Editos

Jouer au petit Bach

Et voici le printemps et avec lui les premières déconvenues. Je connaissais Philippe Herreweghe pour la remarquable cohésion de ses chœurs, pour l’intelligibilité de son phrasé et la spiritualité qu’il imprimait à ses interprétations de cantates du Cantor de Leipzig. Or quelle ne fut pas ma surprise de l’entendre hier interpréter le célèbre Concerto pour violon BWV 1041 et le Concerto pour clavecin BWV 1052 de Bach dans une optique toute post-baroque (*).

En savoir plus

Cinéma, Critiques, Littérature & Beaux-arts

Chronique d’un désastre

Voici donc en DVD, après avoir sévi sur les écrans – et après plus de trente ans d’absence puisque le Cantor avait disparu après l’extraordinaire Chronique d’Anna Magdalena Bach de Jean-Marie Straub avec Gustav Leonhardt sortie en 1967 – l’un des plus grands génie musical de tous les temps. Malheureusement, tous les ingrédients sont ici réunis pour réaliser l’ultime navet…

En savoir plus
Close