Written by 16 h 11 min Actualités, Brèves

Olivier Schneebeli prend sa retraite et quitte la Maîtrise du CMBV

“La vérité s’accorde avec la renommée.”
(Racine, Bajazet – 1672)

Cela fait partie des nouvelles à la fois connues, et que l’on aime à mettre sous le boisseau. Le jeudi 8 juillet, après la superbe représentation de David & Jonathas à l’Opéra Royal de Versailles, à l’issue d’une cérémonie sobre mais éloquente, Olivier Schneebeli a été adoubé Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur avant de faire ses adieux à la scène et prendre sa retraite, après 30 ans à la tête de la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles. Il avait été promu Chevalier de la Légion d’honneur dès la fournée du 31 décembre 2020 mais c’était là l’occasion de sa remise d’insignes.

Que de pages, que de chantres auront découvert puis partagé sous sa sévère et juste férule cette passion pour le répertoire religieux de la Chapelle Royale, de la Régence d’Anne d’Autriche aux grandes heures de Louis XV. Jamais tenté par les Gossec et autres grands motets déclinants et moins marqués stylistiquement, Olivier Schneebeli aura été l’ardent défenseur et promoteur des Brossard, Campra, Lully, Charpentier, Desmarest, Du Mont, Lejeune, Bouzignac, et autre Formé, bénéficiant pour cela de la phalange noire et écarlate des Pages et des Chantres du CMBV, et du cadre magnifique de la Chapelle Royale, dont on se remémore avec nostalgie les Jeudis musicaux. Infatigable rhéteur, grand défricheur, pédagogue hors pair, exigeant mais bienveillant, célèbre mais humble, Olivier Schneebeli était de l’étoffe disparue des sous-maîtres de la Chapelle Royale. Homme de théâtre également, et non seulement d’église, il se sera aussi récemment investi dans de beaux Amadis de Lully, Tancrède de Campra et cet unique David & Jonathas de Charpentier. Hélas, le CMBV n’a pas d’orchestre permanent à la manière des Pages et des Chantres, et ce type de projet nécessite de complexes coopérations.

Remise par Catherine Pégard, Présidente de l’établissement public du Château de Versailles, des insignes de chevalier de la Légion d’Honneur à Olivier Schneebeli le 8 juillet 2021 à l’Opéra Royal – cliché Muse Baroque (désolé pour la faible qualité).

En septembre 2021, alors qu’Olivier le Jardinier cultivera ses roses de Bretagne, le bâton passera à Fabien Armengaud à la tête de la direction musicale et pédagogique de la Maîtrise du CMBV, alors qu’Emmanuelle Haïm sera en résidence au CMBV jusqu’en 2023. Un autre cycle s’ouvre, avec espérons-le, tout autant de nobles, grandes et touchantes pages.

Après trente années à la direction musicale et pédagogique de la Maîtrise du CMBV, Olivier Schneebeli cèdera sa place à Fabien Armengaud, actuel chef-assistant et coordinateur pédagogique des Chantres, en septembre 2021. Un nouveau cycle s’ouvre. Et nous nous retenons de dégainer notre vieille rengaine “C’était toujours mieux avant” pour simplement dire un “au revoir” chaleureux à ce grand musicien qui nous manquera tant [M.B.]

Étiquettes : , , , , , Last modified: 2 août 2021
Close