Expositions & Sorties

“Alors, sans s’arrêter, les yeux emplis de l’or des cadres, ils suivirent l’enfilade des petits salons, regardant passer les images, trop nombreuses pour être bien vues. Il aurait fallu une heure devant chacune, si l’on avait voulu comprendre. Que de tableaux, sacredié ! ça ne finissait pas. (…) Encore des tableaux, toujours des tableaux, des saints, des hommes et des femmes avec des figures qu’on ne comprenait pas, des paysages tout noirs, des bêtes devenues jaunes, une débandade de gens et de choses dont le violent tapage de couleurs commençait à leur causer un gros mal de tête. (…) Des siècles d’art passaient devant leur ignorance ahurie, la sécheresse fine des primitifs, les splendeurs des Vénitiens, la vie grasse et belle de lumière des Hollandais.” (Zola, L’Assommoir)

Critiques, Expositions & Sorties

Hubert Robert, un peintre visionnaire (Louvre, mars-mai 2016)

C’est l’histoire d’une société qui se regarde et qui doute ! Tel est en effet le trait d’union qui lie entre elles la quasi totalité des cent quarante œuvres de Hubert Robert (1733-1808) qui composèrent cette exposition, la première consacrée au peintre par le Louvre depuis 1933, année du bicentenaire de sa naissance et, mais pouvait on le savoir, celle du début d’un engrenage qui verra vaciller l’Europe. Il n’est sans doute pas non plus un hasard que ce regain d’intérêt pour l’un des peintres majeurs de la seconde moitié du XVIIIème siècle arrive alors que la civilisation occidentale est contestée, violemment remise en cause dans ses fondements idéologiques et son socle de valeurs.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

L’Amphithéâtre sanglant, La Lumineuse, Florence Beillacou (20ème Théâtre, Paris – 05/05/2015)

L’âpre saveur de la vie! La formule est mise en exergue du premier chapitre de L’automne du Moyen-âge (1919). Nous ne pouvons que souscrire à la démarche et à la formule à la redécouverte des textes de Jean-Pierre Camus (1584-1652), prédicateur tombé dans l’oubli,…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Rome, creuset des peintres baroques (Exposition Petit Palais du 24 février au 24 avril 2015)

Au XVIIe siècle Rome a attiré nombre de peintres venus de l’Europe entière : de la France voisine (on pense en particulier à Claude Gellée, dit Le Lorrain, qui y passa la plus grande partie de son existence) mais aussi d’Europe du Nord, et en particulier des Pays-Bas déchirés par la guerre…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Vermeer sur tatami (National Museum Art Center, Tokyo)

L’exposition actuellement présentée au National Museum Art Center de Tokyo réunit 83 œuvres de l’Antiquité au XIXème siècle, autour du thème des scènes de genre. Le sujet fait la part belle à la peinture flamande et hollandaise, mais aussi au XVIIIème…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Confort et ingéniosité (18e, aux sources du design : chefs d’oeuvre du mobilier 1650-1790 – Versailles)

La grande qualité des pièces présentées au Château de Versailles lors des expositions temporaires n’est plus à souligner. A contempler les meubles réunis et le soin apporté à les mettre en valeur pour ce 18e/ Aux sources du design, on a toutefois le sentiment que l’institution s’est une fois encore surpassée. La présentation du grand bureau à cylindre de Louis XV par Oeben et Riesener (1760-1769) est exemplaire à cet égard.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Rameau mis en Lumières (Bibliothèque de Versailles, 20/09/2014 – 03/01/2015)

e week-end, à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, la bibliothèque municipale de Versailles a dévoilé une exposition consacrée au compositeur Jean-Philippe Rameau (1683-1764). Organisée dans le cadre des festivités de l’année Rameau en collaboration avec le Centre de musique baroque de Versailles, cette exposition est la première à ouvrir en cette rentrée…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Richesses du baroque d’outre-Atlantique (Peinture baroque des Andes – Musée des Jacobins, Auch)

A l’écart des foyers artistiques européens mais nettement influencée par ces derniers, la peinture baroque andine englobe des oeuvres produites par des artistes, généralement indigènes, dans un univers dominé par la récente colonisation espagnole. Ces décalages sont à l’origine de la spécificité de cette peinture, qui retrace assez fidèlement les décors et costumes du Siècle d’Or…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Manque de graves (Süskind, La Contrebasse – Clovis Cornillac)

On ne présente plus La Contrebasse, publiée en 1981 par Patrick Suskind. Le bref court roman, d’une belle concision, retrace le portrait de ce musicien de l’Orchestre National, où à travers une relation d’amour-haine avec l’instrument sont passés au crible tantôt ironique, tantôt désespéré, le portrait d’une vie d’artiste aux illusions musicales comme amoureuses déçues, à l’amertume d’une Sarabande, solitaire mais en musique.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Lumière et matière (Le Vernis Martin – Musée des Arts Décoratifs, Paris)

Le même courant commercial qui approvisionnait l’Europe en précieuses porcelaines de Chine apporta également les décors de laque, dont le goût se répandit assez largement dès la seconde moitié du XVIIème siècle. Les artisans européens n’hésitaient pas à redécouper les panneaux pour les adapter aux commandes les plus incroyables des riches aristocrates,…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Quand on badinait avec l’amour (Les fêtes galantes – Musée Jacquemart-André, Paris)

Sept ans après avoir consacré une exposition à l’un de ses derniers maîtres, Jean-Honoré Fragonard, le musée Jacquemart-André s’intéresse à nouveau à l’art pictural du siècle des Lumières en présentant une soixantaine d’œuvres – peintures et dessins – autour du thème de la fête galante.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Des expositions à croquer

Alors que s’ouvre la Semaine du dessin à Paris, deux grandes institutions, la Bibliothèque nationale de France et le musée du Louvre, consacrent chacune une exposition au dessin français du XVIIe siècle. M.B

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Art et Lumières au XVIIIème siècle : des rapports ambigus (Le goût de Diderot – Musée Fabre, Montpellier)

L’art a de tout temps entretenu des rapports plus ou moins étroits avec le politique. Après la parenthèse médiévale de la toute-puissance de la religion, qui englobait l’un et l’autre, la Renaissance est marquée par les commandes des riches seigneurs italiens (au premier rang desquels les Médicis), bientôt imités par les rois et les empereurs du reste de l’Europe.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Jordaens, La gloire d’Anvers (Petit Palais, Paris)

Pour ceux qui n’y sont pas déjà précipités, il reste encore deux semaines pour apprécier le talent de Jacques Jordaens (erronément rebaptisé Jacob par les historiens de l’art pour faire plus flamand), souvent hélas considéré comme un peintre mineur et un peu grossier, dont la truculence explose dans Le Roi boit et autres saynètes caricaturales et moralisatrices.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

L’art de la veduta, du souvenir de voyage aux cimaises des musées (Canaletto-Guardi – Musée Jacquemart-André, Paris)

De nos jours, quelques clichés pris sur le vif et aussitôt postés sur les réseaux sociaux suffisent à informer nos amis des villes visitées et des payasages rencontrés. Pour les adeptes des traditions, les lieux touristiques regorgent encore des ces bonnes vieilles cartes postales, qui firent le bonheur des collectionneurs et des préposés des Postes. Au XVIIIème siècle déjà les voyageurs anglais fortunés qui entreprenaient le Grand Tour (entendez : celui de l’Italie et du bassin méditerranéen) aimaient rapporter avec eux des témoignages visuels des villes traversées.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Rubens, Van Dyck, Jordaens et les autres (Musée Marmottan, Paris)

Belle bâtisse de la fin du XIXème siècle à la lisière du cossu XVIème arrondissement, le musée Marmottan Monet est connu pour sa collection de toiles impressionnistes, même si sa principale richesse réside à mon sens dans sa magnifique collection de meubles Empire (lit de Napoléon de la Préfecture de Bordeaux aux urnes antiques finement ciselées, impressionnant bureau-ministre aux lions, sans compter les innombrables girandoles de bronze doré et la délicate pendule Hermès en biscuit de Sèvres…)…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

L’extraordinaire aventure de la porcelaine française au XVIIIème siècle

Objet de luxe , la porcelaine était importée en Europe depuis au moins la Renaissance (les voyages de Marco Polo…) en provenance du Céleste Empire ; son transport, long et périlleux, en renchérissait considérablement la valeur. Avec Bernard Palissy, les Européens avaient tenté sans succès de percer le secret de la porcelaine. Au XVIIIème siècle un flux commercial considérable en provenance de l’Extrême-Orient s’était instauré, qui fit notamment la fortune de la Compagnie des Indes…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Opulence baroque (Artsemisia Gentilileschi, Musée Maillol)

Le courant baroque n’est évidemment pas propre à la musique : il a imprégné l’ensemble des arts de son époque, et en tout premier lieu la peinture. En Italie, à la suite de l’illustre Caravage, de nombreux peintres ont exploré la richesse des couleurs magnifiée par les effets de la lumière pour créer de nouveaux chefs-d’œuvre. Depuis quelques semaines le musée Maillol propose une intéressante exposition des peintures d’Artemisia Gentilileschi, femme peintre de la première moitié du XVIIème siècle…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

La plume, pierre noire et sanguine de Mariette

C’est une exposition à la fois intime et discrète que le Louvre convie le visiteur qui ne s’est pas égaré dans le dédale du palais-musée avant d’arriver dans ces petites pièces du département des Arts Graphiques, où quelques curieux et amateurs s’attardent autour de quelques beaux dessins à l’encre brune et au lavis, à la mine de plomb, pierre noire ou sanguine. Ces quelques dessins, souvent magnifiquement encadrés, superbement montés (le fameux montage dit Mariette dont nous vous reparlerons plus loin) ne constituent qu’une infime partie de la collection initiale de Pierre Jean Mariette (1694-1774)…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Les Menus Plaisirs du Roi…et le nôtre !

Les Archives Nationales nous gratifient jusqu’au 24 avril d’une magnifique exposition intitulée “Dans l’atelier des Menus Plaisirs du Roi – Spectacles, fêtes et cérémonies aux XVIIème et XVIIIème siècles”. Il s’agit d’un magnifique témoignage couvrant la période baroque, et particulièrement l’opéra et le ballet baroques, même si le dernier volet, consacré aux pompes funèbres, est un peu plus éloigné de nos préoccupations musicales…

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

“Je suis jaloux de tout ce qui te touche / De l’air qui si souvent entre et sort par ta bouche”

Le rideau se lève. Une demi-pénombre que vient à peine troubler la rampe et des herses de bougies, tournées vers les coulisses. Deux machinistes se tiennent, droits, écoutant le silence de la salle. Tendus vers eux, les écoutant aussi, nous les voyons tourner lentement les herses vers le fond de la scène.
Trois fois. Et la magie s’opère, délicatement.

En savoir plus
Close