Patrimoine

Où il ne sera pas dit que les Très Excellents Bâtiments de France & d’ailleurs doivent être laissés aux promoteurs et à l’abandon.

Patrimoine, Vagabondages

Le Musée du Grand Siècle devrait ouvrir ses portes en 2025

L’Antiquité avait Saint-Germain en Laye, le Moyen-Age Cluny, la Renaissance Ecouen, le XIXème Orsay. Il était donc temps que le Grand Siècle trouve son petit nid. 

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le bois soleil (Vinsobres, Drôme provençale)

Il existe dans la Drôme un petit village célèbre pour ses croquets (des biscuits durs) et pour sa vigne. Après la révocation de l’Edit de Nantes, la petite église dite d’en haut devient trop petite face à l’afflux de réformés convertis. On n’en construit donc une nouvelle dès 1685 au centre du village, aux frais des nouveaux convertis… Mais entrons dans cet édifice simple et vaste. Dès le portail franchi, on se trouve face a un remarquable lustre de bois de tilleul doré XVIIème siècle.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages, Voyages

Sous les ors et décors de la IIIe République

Avant la mise en place de grands rideaux de soie rouge qui parachèveront de donner toute sa majesté au lieu, l’Opéra comique dévoilait au public son Foyer restauré à l’occasion de la première de David et Jonathas, le 14 janvier dernier.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages, Voyages

L'Opéra Garnier : Maison hantée par la Musique & les Arts

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le Palais Garnier – du nom de son génial architecte – ne laisse personne indifférent depuis son inauguration en 1867i. Ce n’est pas sans raisons si ce lieu fascinant et mystérieux, dont aucune partie ne fut laissée au hasard, fut un formidable décor pour le Fantôme du roman de Gaston Leroux. Conçu comme le Temple national de la Musique et de la Danse, ce monument imposant, offrant à la vue des Parisiens et des touristes quantité de dorures et d’ornementations, marque un tournant dans l’histoire de l’architecture et du décor français…

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Les Lieux du Baroque : ici et ailleurs, mais toujours en musique

Vous y passez vos nuits, parfois à l’insu de votre entourage, dissimulant presque honteusement cette passion secrète, jouissant des rituels de chaque maison. Vous les arpentez, en traversez le hall souvent d’un pas pressé, vous précipitant au parterre, testant la résistance des ressorts, le confort des velours, la promiscuité trouble du voisin qui bat la mesure avec enthousiasme. A peine avez-vous eu le temps de contempler les lustres et les stucs que la pénombre survient.

En savoir plus
Close