Auteur/autrice : Viet-Linh NGUYEN

Actualités, Brèves

Le saviez-vous ? De la résistance du cornet à bouquin

Nos lecteurs connaissent par cœur le cornet à bouquin, auquel nous avions déjà consacré quelques lignes. Cette chose courbe, en poirier, érable ou noyer, de forme octogonale recouvert de cuir traversa l’Occident depuis les alentours de l’an mil. Et nos baroqueux ont l’habitude de le voir fleurir dans les canzone de Gabriela, les œuvres de Monteverdi ou Caccini, et toute cette belle première moitié du XVIIème siècle si colorée. David Munrow, Ulrich Brandhoff, Jean Tubery, Jean-Pierre Canihac et d’autres grands musiciens nous ont habitué à tirer de ce cornet des voix humaines, d’un souffle chaleureux et discret à une rutilance guerrière.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Douceurs (Charpentier, Messe de Mr Mauroy, Le Concert Spirituel, Niquet – Glossa)

La réalisation est absolument splendide, et l’on y retrouve le Concert Spirituel et Hervé Niquet des grands jours. Inspiré, souple, intense et fluide, le chef sait imprimer grandeur et naturel aux masses chorales, sculpte les textures, joue sur les couleurs des timbres instrumentaux, fait jaillir les échappées solistes ça et là.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Mais où est donc passée la cheminée de Louis XIV à Versailles ?

De temps à autre, nous nous posons des questions étranges. “Pourquoi les cordes sont-elles en boyau?”, “Pourquoi personne n’a pensé à mettre une pique à une viole de gambe?”, “Pourquoi j’écoute Glenn Gould et que j’aime ça ?, “Est-ce qu’une perruque in-folio étouffe la perception du son ?”

En savoir plus

Histoire, Regards

Marseille : confinement sous peine de mort (1720-1722)

Alors que nous sommes replongés dans l’éloge du quotidien, et que notre univers s’est réduit à quelques mètres carrés, et...

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Qui ne serait attristé ? (Pergolesi, Stabat Mater, Röschmann, Daniels, Biondi – Erato)

qui aime bien châtie bien. Et nous espérons que le grand Maestro ne va pas jouer aux fléchettes sur notre portrait. Eh bien, c’est un beau jour pour mourir, alors lançons-nous. Voici un enregistrement qu’il vaut mieux discrètement radier de la discographie du Maestro.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Hippolite & Aricie annulé à l’Opéra Comique : le 14/11 sur Arte et bientôt sur France Musique !

Les représentations d’Hippolyte et Aricie prévues à l’Opéra Comique au mois de novembre ne pourront pas avoir lieu, ou plutôt… elles n’auront pas lieu en présence du public. Les répétitions se poursuivent et nous apprenons que le spectacle sera enregistré et diffusé de manière exceptionnelle sur Arte et sur France Musique dans le courant du mois de novembre. 

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Crépuscule racé sur la lagune (Tartini, Vertigo, Plantier, Luis – Muso)

Pour le 250ème anniversaire de son trépas, le Duo Tartini – récidiviste du compositeur auquel on doit un splendide et très recommandé Continuo Addio! (Muso) d’une souple poésie et un Cantabile a suonabile très inspiré (AgOgique), a soigneusement sélectionné cinq sonates d’un manuscrit conservé à Paris à la BnF, dont quatre furent composées dans les années 1765-66 et qui lorgnent encore vers le style de composition très libre des Biber, Schmelzer, Bonporti et autres Figures du violon…

En savoir plus

Actualités, Brèves, Editos

Les masques ne sont pas tombés mais les rideaux le sont

Le Mot est dit, lâché, honteusement puis crânement, à la manière d’un défi responsable. Nous n’aimons guère faire de Politique, si ce n’est celle des Arts. Mais le temps des discoureurs à la morne figure est venu. Et ce que Cromwell n’avait pu accomplir, dans la patrie des Arts et des Lettres, nous l’avons fait, ou plutôt nous y sommes contraints. 

En savoir plus

Causeries, Vagabondages

Philip K. Dick et John Dowland : improbable rencontre

On ne placera pas cette nodule dans la rubrique consacrée à la Littérature, la Vraie, la Grande avec un grand L, celle où Monsieur de Saint-Simon côtoie Racine, et où Crébillon passe déjà pour un dramaturge passable à la recherche du spectaculaire. Mais comment résister au plaisir de partager avec vous, ô lecteurs, une rencontre du 3ème type des plus inattendues. Celle qui figure dans un conte dystopique du maître du roman de science-fiction Philip K. Dick.

En savoir plus

Actualités, Editos, Horizons & Débats

Le réveil de la Muse

Voici exactement 5 ans que notre Muse s’est soudainement endormie. Respirant les effluves d’un irrésistible pavot digne des machinations de la Cybèle d’Atys, bouleversé par les courants impétueux de la vie, notre vaisseau, téméraire esquif, a replié ses voiles, et gagné un havre salvateur.

En savoir plus

Littérature & Beaux-arts, Regards

Le Peintre & l’Astronome : Vermeer, le 3 de septembre 1659, à huit heures du matin

Nous sommes à Delft en ce mercredi 3 septembre 1659, à 8 heures. Le soleil vient illuminer la tour de l’horloge de la Niewe Kerk, et produit des ombres portées précises. A sa fenêtre, au second étage d’une auberge, située de l’autre côté du bassin du port, le Kork, un jeune homme de 27 ans contemple la scène, dessine un croquis, et peindra une vue qui deviendra un mythe. C’est Johannes Vermeer.

En savoir plus

Documents d'époque, Regards

“4 vieilles chaises, 3 vieilles malles” : inventaire après-décès de Haendel (1759)

Cette liste un brin macabre de la maison du caro Sassone ne révèle pratiquement rien de l’activité du compositeur. S’y déroule, avec stupeur, une sorte de monotone liste de blanchisserie, où s’accumule un bric-à-brac qui étonne par sa modestie voire sa misère, d’un “miroir brisé” à de “vieilles chaises paillées”.

En savoir plus

Portraits, Rencontres

Hugo Reyne, tel un oiseau (dissolution de la Simphonie du Marais)

La nouvelle est tombée. Elle est triste. Il l’avait pourtant annoncée depuis un long moment, mais on ne le croyait guère, ou plutôt on ne voulait guère y croire. La Simphonie du Marais donnera son dernier concert dans le cadre magique de La Chabotterie en septembre prochain, un concert du samedi 19, dite simplement “Simphonie des Adieux – 33 ans de musique” après le Festival parisien du Marais baroque. C’est un peu court,  pour décrire la formidable aventure de cette formation, dont nous nous refusons à faire l’éloge rétrospectif, qui sonne trop comme une nécrologie.

En savoir plus

Patrimoine, Vagabondages

Le Musée du Grand Siècle devrait ouvrir ses portes en 2025

L’Antiquité avait Saint-Germain en Laye, le Moyen-Age Cluny, la Renaissance Ecouen, le XIXème Orsay. Il était donc temps que le Grand Siècle trouve son petit nid. 

En savoir plus

Actualités, Brèves

Le baroque à la poubelle

Avant que nos lecteurs ne se demandent ce qui justifie tant de haine, voici l’objet du délit : aux abords de l’Opéra Comique de Paris, une noble initiative, pleine d’humour, vise à promouvoir de manière ludique l’usage des poubelles.

En savoir plus

Actualités, Brèves

La Rêveuse (sans Marin Marais, ni Françoise Bolton)

“Tous les matins du monde sont sans retour. Les années étaient passées, Monsieur de Sainte Colombe, à son lever, caressait de la main la toile de Monsieur Baugin et passait sa chemise. Il allait épousseter sa cabane. C’était un vieil homme. Il entretenait aussi des fleurs et des arbustes qu’avait plantés sa fille aînée, avant qu’elle se pendit.”

En savoir plus

Actualités, Brèves

Le grand orgue de la Cathédrale de Nantes est parti en fumée

Nouvelle terrible, le grand orgue de la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes a été ravagé par les flammes

On élèvera donc un bref cri de désespoir à l’idée que ce magnifique buffet des XVIIème et XVIIIème siècle, rescapé des méfaits révolutionnaires et des bombardements de 1943 et 44 ait finalement été anéanti en période “calme” et déconfinée… La question des efforts et du budget alloué à la restauration, l’entretien et la surveillance de nos cathédrales se pose avec une acuité sans pareille.

En savoir plus

Actualités, Horizons & Débats

Le latin : à la jésuite ou à la française ?

Dans le cadre de notre débat sur la prononciation dite restituée, abordons, après le cas du français et de l’anglais la noble langue des Romains et de l’Eglise…

Nous avons là affaire à un autre problème puisque le latin est une langue morte (sauf au Vatican, et encore). Diverses prononciations s’affrontent telles latin à la française, latin jésuite, latin classique. L’habitude est de prononcer le latin à la jésuite (latin d’Eglise) dans les enregistrements d’œuvres religieuses et sacrées. 

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

La cuisine de Louis : recette de la Tourte à la pistache (1651)

François Pierre La Varenne fut le cuisinier du marquis d’Uxelles et publié ce monument gastronomique qu’est le Cuisinier françois de 1651, caverne des recettes du temps.

En savoir plus

Gastronomie, Vagabondages

La cuisine de Louis : recette du chocolat chaud à Versailles

Le chocolat était certes connu en Espagne depuis les conquistadores, mais il faut attendre 1615 et les noces de Louis XIII et d’Anne d’Autriche à Bayonne pour qu’il ne soit introduit en France. Louis XV en fut grand amateur…

En savoir plus
Close