Auteur/autrice : Marion

Concerts, Critiques

L’influence de la musique arabe (Les Sacqueboutiers, Jean-Pierre Canihac – Toulouse, 02/12/2014)

La joyeuse bande des souffleurs toulousains constituée autour de Jean-Pierre Canihac et Daniel Lassalle aime à pratiquer le grand écart musical entre leurs musiques favorites des XVIème et XVIIème siècles, la musique contemporaine avec quelques incursion du côté du jazz ou des époques nettement plus reculées.

En savoir plus

Actualités, Brèves

Les trésors de l’Opéra Comique exposés à Moulins

Dans le cadre du Tricentenaire de cette belle institution, après avoir organisé une grande vente de costumes, l’Opéra comique expose ses plus belles pièces au Centre national du costume de scène depuis le 7 février jusqu’au 25 mai 2015.

En savoir plus

Concerts, Critiques

• One Comment

Ampleur, fraîcheur, spontanéité (Simone Kermes & Concerto Köln – Arsenal de Metz, 31/01/2015)

Metz, la Belle, se couvre d’un blanc manteau. Imaginez ce paysage enneigé où les flocons tombent avec grâce. Le silence s’installe, la quiétude y règne comme dans le célèbre tableau La Pie de Claude Monet. Cette pie, qui posée là sur un portail dans ce décor immaculé de blanc, peut figurer une note sur une portée…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Viole-oncelle, la transition (Boismortier, Charbonnier, Giardelli – Ligia)

La ressemblance entre la viole et le violoncelle, tant pour leur forme que leur manière de jouer (instrument à cordes frottées avec un archet) est telle, que pour les non initiés, il est bien difficile de les distinguer. À tel point qu’un timbre-poste, mis en circulation il y a une quinzaine d’années, dans la série d’instruments de musique, mentionne « violoncelle » sur une image représentant une viole de gambe !

En savoir plus

Littérature & Beaux-arts, Regards

Polar prolixe (Olivier Lexa, Cavalli, Actes Sud, 2014)

Plusieurs productions récentes ont remis à l’honneur les opéras de Cavalli. Olivier Lexa a publié, ces derniers mois, une biographie complète du compositeur. Sa plume alerte et enthousiaste nous retrace non seulement la vie du compositeur, mais aussi un demi-siècle de musique et d’opéra de la Sérénissime, entre 1630 et 1680. 

En savoir plus

Concerts, Critiques

Dynamique raffinée, complicité heureuse (Steffani, Niobé – TCE, 24/01/2015)

Il faudra avouer que le nom d’Agostino Steffani était quasi méconnu du grand public, jusqu’à ce que l’infatigable découvreuse du répertoire baroque, Cecilia Bartoli, révèle dans son album Mission quelques musiques du compositeur, dont l’opéra Niobe, regina di Tebe. Et même trois ans après la sortie de ce livre-CD, certains, qui ne s’intéressent pas particulièrement à la musique baroque continuent à ignorer son nom,…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

“Un Dieu, un Veracini” (Adriano in Siria, Prina, Hallenberg, Inverniizzi, Basso, Europa Galante, Biondi – Fra Bernardo)

Voici un enregistrement qui tout à la fois rend justice à Veracini, et éclaire d’un jour nouveau la production lyrique à Londres au XVIIIème siècle. Les admirateurs de Haendel connaissent tous la situation délicate dans laquelle le plaça la création de l’Opéra de la Noblesse, qui attira par de meilleurs cachets les chanteurs que le Caro Sassone avait fait venir d’Italie à grand prix : le castrat Senesino, la Cuzzoni, la basse Montagnana.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Une douceur rare (Laudarium : chants de dévotion populaire en Italie au XIVe siècle – Arcana)

Ce coffret regroupe deux disques consacrés à laudes : le premier concerne des chants de dévotion mariale, pratiqués en Italie au XIVème siècle par des membres de confréries laïques, indépendamment de la liturgie ecclésiastique, et le second, laudes directement tirées ou non de la Legenda Sanctorium appelée également la Legenda Aurea…

En savoir plus

Entretiens, Rencontres

“Une forte tête” : entretien avec Jérôme Correas et Sandrine Piau autour de Rameau

Quel est leur Rameau ? Sandrine Piau et Jérôme Correas nous reçoivent pour un entretien ensoleillé pour leur deuxième récital consacré au compositeur. Comme le dit le chef des Paladins : “c’est une forte tête, c’est un mauvais caractère très affirmé. C’est quelqu’un qui sait ce qu’il veut. C’est quelqu’un qui a beaucoup de fantaisie et de facétie derrière un masque un peu austère ou autoritaire…”

En savoir plus

Concerts, Critiques

Au pays des moulins… (Bodin de Boismortier, Don Quichotte chez la Duchesse, Le Concert Spirituel – Opéra-théâtre de Metz Métropole, 18/01/2015)

En ces temps où le monde semble marcher sur la tête, l’humour et le rire sont des remèdes qui soignent l’esprit et l’âme. La nouvelle production de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole, en coproduction avec l’Opéra Royal – Château de Versailles Spectacles, en est le parfait exemple.

En savoir plus

Concerts, Critiques

Plaisirs d’une malédiction (Mozart, Idomeneo – Montpellier, 08/01/2015)

En novembre 1780 Mozart, âgé de vingt-quatre ans, quitte à nouveau Salzbourg. Rentré en 1779 de son long voyage en Europe, il n’a cessé d’y subir les reproches de son père, qui a attribué à sa négligence la mort de sa mère à Paris. Il échappe ainsi momentanément à ce dernier…

En savoir plus

Entretiens, Rencontres

“Quand je chante un rôle, je plonge allègrement dans son atmosphère” : rencontre avec Karina Gauvin, soprano

On aime bien classer les artistes dans une catégorie. C’est vrai que j’ai eu de multiples occasions d’interpréter des rôles baroques, notamment parce que ce mouvement musical s’est beaucoup développé en Europe. On ne décide pas de tout dans une carrière, elle se fait aussi au gré des circonstances.

En savoir plus

Concerts, Critiques

“Aspirer à la liberté !” (Haendel, Récital Karina Gauvin – Salle Gaveau, 14/01/15)

Le 14 janvier dernier, lors d’une soirée consacrée à Haendel, le public parisien écoutait la soprano québécoise Karina Gauvin, et découvrait un nouvel ensemble de musique baroque, le Concert de la Loge Olympique, fondé par Julien Chauvin, issu du Cercle de l’Harmonie (co-fondé avec Jérémie Rhorer) dont voici le concert inaugural…

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Les couleurs du drame (Mozart, Desperate Heroïnes, Sandrine Piau – Naïve)

On ne présente plus à nos fidèles internautes Sandrine Piau et son remarquable talent dans les rôles de la tragédie lyrique française – dont elle témoignait admirablement il y a encore quelques semaines à Versailles, dans le rôle de Zélidie pour le Zaïs de Rameau.

En savoir plus

Concerts, Critiques

Acte de foi ? (Bach, Oratorio de Noël, Les Talens Lyriques – TCE, 20/12/2014)

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion chaque année de mettre Bach à l’honneur, qu’il s’agisse de la famille Bach, des Passions ou de son Oratorio de Noël qui fait l’objet de cet article.

En savoir plus

Critiques, Expositions & Sorties

Confort et ingéniosité (18e, aux sources du design : chefs d’oeuvre du mobilier 1650-1790 – Versailles)

La grande qualité des pièces présentées au Château de Versailles lors des expositions temporaires n’est plus à souligner. A contempler les meubles réunis et le soin apporté à les mettre en valeur pour ce 18e/ Aux sources du design, on a toutefois le sentiment que l’institution s’est une fois encore surpassée. La présentation du grand bureau à cylindre de Louis XV par Oeben et Riesener (1760-1769) est exemplaire à cet égard.

En savoir plus

Critiques, Littérature & Beaux-arts

Petits trésors (Pouget, Les Mots de la Monnaie – Mardaga)

L’arrivée de l’opéra italien dans la capitale flamande suit de près son succès à Paris et dans les autres grandes villes d’Europe. En février 1650 est donné devant la Cour Ulisse all’isola di Circe de Zamponi. Il faudra toutefois attendre 1681 et l’installation d’une troupe italienne dans un entrepôt du Quai au Foin transformé en salle de spectacles pour que soient données les premières représentations publiques.

En savoir plus

Vagabondages, Voyages

Les Jardins de Bomarzo

La narration des pérégrinations italiennes est un genre en soit, qui du Journal de Voyage de Michel de Montaigne (1581) au magnifique Voyage du Condottiere d’André Suares (1932) donna une longue suite de pages cultivées et brillantes, ou plus tristement cultivées, ennuyeuses et antisémites, à l’exemple des Sensations d’Italie de Paul Bourget (1891). Si les XVIIIe et XIXe siècles constituent un âge d’or des récits sur ce passage obligé de la noblesse et de la bourgeoisie européenne, il semble qu’aucun de ces auteurs ne décrive le joyau sculptural et le défi à la raison constitué par les jardins de Bomarzo.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

La revanche des effacés… (Haendel, Heroes from the shadows – Nathalie Stutzmann, Orfeo 55 – Erato)

Bien longtemps chassés, effacés de nos mémoires par les tenants du rôle titre, les seconds rôles, ces fameux Héros de l’ombre ne méritent pas pour autant d’être négligés, jetés dans les abysses de l’oubli. Nathalie Stutzmann, en tant que contre-alto et chef, leur rend un étincelant hommage en enregistrant ce cd en partenariat avec Erato – Warner Classics.

En savoir plus

CDs & DVDs, Critiques

Conversation intime (Rameau, Pièces de Clavecin en concerts – Les Timbres – Flora, 2014)

De ces pièces de genre évoquant, un lieu, une personnage ou un caractère, selon un investissement d’une belle fraîcheur, Les Timbres en font une conversation intime, proche de la confidence avec la maîtrise d’une maturité déjà bien établie. Ils parcourent cette galerie de portraits à la fois familiers et étonnants…

En savoir plus
Close