Une

Une

S’échapper de l’Empire des Morts

Nous avons bien mal choisi notre heure pour que notre Muse s’éveille. Elle s’est étirée, heureuse, drapée dans ses nouveaux oripeaux, belle et fière dans son nouvel appareil (paraphrasant maladroitement Racine). Et alors qu’elle espérait la lumière et les ors, le cistre et la myrrhe, les ris et les jeux, les pleurs et les cris, elle n’a trouvé sortie de sa caverne que le morne silence, s’est heurtée aux portes closes, aux masques et au désarroi. 

En savoir plus
Close